11 gestes simples pour préserver l’environnement !

Ce n’est plus un secret pour personne : les changements climatiques et la dégradation de la couche d’ozone représentent les principales conséquences des maux dont souffre notre environnement. Désormais, limiter l’impact de la pollution des usines ou éviter de jeter les ordures ne suffit plus. Tout le monde doit s’impliquer pour préserver la nature à travers les activités quotidiennes. Chez vous à la maison ou sur votre lieu de travail, vous pouvez réaliser de petits gestes qui contribueront grandement à la lutte pour la sauvegarde de notre environnement. Cet article vous propose une liste de 10 parmi tant d’autres.

Opter pour un système d’assainissement des eaux usées

Un système de traitement des eaux usées individuel est un moyen efficace d’éliminer les déchets ménagers. L’installation d’un système d’assainissement, lorsqu’il est correctement installé et entretenu, est un moyen efficace de séparer les déchets solides et d’éliminer les agents pathogènes. Les eaux usées de la maison contiennent des matières fécales, des impuretés et des agents pathogènes. Les agents pathogènes sont des organismes pathogènes qui peuvent causer des maladies graves ou même la mort. La contamination d’un système mal installé ou mal entretenu peut être transportée jusqu’à la nappe phréatique ou peut éclater à la surface. Une source d’eau contaminée pourrait rendre la propriété inhabitable. Le traitement de l’eau pour éliminer les agents pathogènes peut facilement coûter plus cher que les unités de traitement des eaux usées les plus avancées. Les eaux usées de surface exposeront votre famille aux agents pathogènes par contact direct, aux insectes et même aux animaux de compagnie. Les personnes les plus touchées par la contamination des eaux usées sont les jeunes, les personnes âgées et les personnes à capacité immunitaire réduite.

Le réservoir de traitement sépare le matériau qui va flotter ou couler. Cette matière séparée est retenue dans le réservoir et partiellement mangée par des bactéries anaérobies (ne nécessitant pas d’oxygène). Les agents pathogènes sont quelque peu réduits dans le réservoir de traitement, mais la réduction est trop faible pour rendre l’eau salubre pour un contact direct. Après séparation et décantation dans la cuve de traitement, l’effluent s’écoule vers le champ d’épuration. Le champ de drainage disperse l’effluent dans une zone du sol. Il est ensuite traité et éliminé. Le sol sous le champ de drainage contient des espaces d’air et les agents pathogènes sont rapidement détruits par les bactéries aérobiques (qui ont besoin d’oxygène) indigènes au sol.

N’hésitez pas à  contacter une société spécialisée dans l’assainissement des eaux usées comme Sagéau.

Recycler les déchets de vos maisons et entreprises

Dans la plupart des villes, les autorités mettent en place des programmes de recyclages des ordures. Ceci permet notamment de détourner le plus possible de déchets des sites d’enfouissement. Participez donc à ce geste écologique en collectant vos ordures et en les confiants à une entreprise d’assainissement. Dans ce même sens, voici d’autres précautions à prendre :

  • Préférez les produits durables et réutilisables à tous les produits jetables ou de qualité inférieure ;
  • Prenez le soin de réparer vos divers objets brisés ou abîmés avant d’en acheter d’autres ;
  • Lors de vos achats, évitez les produits avec beaucoup d’emballage et préférez les produits en vrac autant que possible ;
  • Pour vos différentes courses, gardez votre sac d’épicerie réutilisable afin de réduire l’usage de sacs en plastique.

Réduire la consommation en eau et le gaspillage

Vous devriez le savoir, l’eau demeure une ressource précieuse et capitale pour la vie. Pour continuer à en profiter, nous devons donc en prendre soin et éviter de l’utiliser pour des besoins non importants. Pour être écolo et réduire votre consommation, voici quelques astuces :

  • Lorsque vous vous brossez les dents, fermez le robinet, de même quand vous vous lavez les mains ;
  • Installez dans votre salle de bain une pomme de douche à faible débit afin de réduire de moitié la quantité d’eau que vous utilisez ;
  • Vous pouvez mettre une carafe d’eau dans le réfrigérateur pour toujours garder de l’eau fraîche à portée de la main et éviter de faire couler l’eau du robinet à tout moment ;
  • Avant de mettre le lave-vaisselle en marche, attendez qu’il soit plein.

Réduire l’utilisation des produits toxiques

Aujourd’hui, de nombreux produits chimiques demeurent très nocifs pour les hommes, les animaux et les plantes. La préservation de l’environnement passe donc aussi par la suppression ou tout au moins la réduction de l’utilisation de ces éléments. Comme gestes simples, mais efficaces, vous devez :

  • Bien lire les étiquettes des produits que vous achetez afin d’éviter ceux qui possèdent trop de matières chimiques ;
  • Nettoyer votre maison avec des produits naturels comme le vinaigre et le bicarbonate de soude ou des produits non toxiques sur le marché ;
  • Éviter de jeter vos appareils électroniques (téléphones cellulaires, ordinateurs, lave-linge, etc.) et les accessoires (piles, bonbonnes de propane, batterie, etc.).

Adopter une alimentation bio et écologique

Pour protéger l’environnement et participer à la lutte pour la survie des espèces végétales, vous devez aussi contrôler votre alimentation. Vous devez par exemple, privilégier les aliments comme les fruits et légumes de saison, qui ne se cultivent pas sous serre chauffée. Ceci permet notamment de diminuer l’énergie utilisée pour leur production et réduire ainsi l’impact de l’agriculture sur le climat. Voici quelques prescriptions importantes :

  • Pour vos repas quotidiens, choisissez des aliments issus de l’agriculture écologique (les aliments certifiés avec un label agriculture biologique par exemple) pour baisser les émissions de gaz à effet de serre ;
  • Consommez plus souvent des produits locaux afin de réduire le nombre d’intermédiaires (surtout les transports polluants) et contribuer à renforcer la vitalité économique des territoires ;
  • Mangez moins de viande, d’œufs et de produits laitiers, car l’élevage des bovins participe en grande partie à la destruction des forêts de la planète ce qui entraîne des émissions de gaz à effet de serre ;
  • Limitez votre consommation d’huile de palme : elle entre dans la composition de nombreux produits alimentaires (biscuit, chocolat, bonbon, crème glacée, sauce, margarine, etc.) et sa culture demeure une importante cause de déforestation.

Opter pour un dressing écologique

Vous pouvez aussi participer à la protection de l’environnement à travers les différents habits que vous portez au quotidien. D’ailleurs, de nombreux créateurs et marques adoptent aujourd’hui une politique favorable au développement durable en utilisant principalement des matières premières recyclées et recyclables et en limitant les emballages. C’est le cas entre autres de Faguo, Veja, Balzac Paris ou Reformation, Conscious chez H & M, Join life chez Zara, etc. Ne manquez pas d’en tenir donc compte au moment de vous procurer vos vêtements. De même, pour éviter la surconsommation, privilégiez les friperies et les vide-dressings. En plus d’être stylé, le vintage permet ainsi d’adopter un dressing plus écolo. Une autre astuce simple : revendez les affaires que vous ne portez plus et investissez le plus souvent dans une belle pièce de créateur éthique.

Réduire la consommation énergétique

La consommation énergétique concerne aussi bien l’eau que l’électricité. Pour être plus écolo, vous devez donc surveiller au maximum votre dépense de ces énergies. En effet, plus vous recourez aux sources d’énergie, plus vous polluez l’environnement. La première astuce simple reste d’installer chez vous des panneaux solaires. Entre autres, nous vous recommandons aussi de réduire votre consommation en électricité en éteignant la lumière dès que vous sortez d’une pièce et en investissant dans des électroménagers économiseurs d’énergie. Voici d’autres gestes utiles :

  • Achetez de l’énergie verte (énergie éolienne, solaire et photovoltaïque), car l’électricité produite avec les énergies fossiles émet beaucoup de gaz à effet de serre et des déchets très toxiques ;
  • Évitez au maximum les pertes de chaleur dans votre maison en isolant vos pièces. Ceci vous protège non seulement des écarts de température extérieure, mais il stabilise également celle qui règne à l’intérieur ;
  • Adaptez votre puissance énergétique à vos vrais besoins. Par exemple, un lieu de passage ne doit pas être éclairé aussi fort qu’un lieu de travail.

Dans cette rubrique, un autre geste écologique consiste à limiter les achats de produits électroniques, car ils représentent environ 62 % des émissions de gaz à effet de serre. Choisissez donc vos appareils en fonction de leurs performances et efficacité énergétique.

Adopter des habitudes écolo au bureau

Les entreprises constituent également des lieux de haute pollution à cause de la forte consommation énergétique et des différents appareils électroniques. Pour préserver l’environnement, vous devez donc changer vos mauvaises habitudes au bureau. Entre autres, voici quelques conseils pratiques :

  • En hiver, évitez de surchauffer les pièces et optez plutôt pour la fermeture des diverses entrées ;
  • En été, privilégiez l’ouverture des fenêtres pour faire entrer de l’air plutôt que d’allumer la climatisation ;
  • Pour vos imprimantes, privilégiez les papiers recyclés et limitez au maximum vos impressions ;
  • Le soir, n’oubliez pas d’éteindre les lumières, les ordinateurs, les imprimantes, les photocopieuses, etc. avant de rentrer chez vous ;
  • N’hésitez pas à sensibiliser vos collègues et employés sur ces différents gestes écologiques.

Installer une salle de bain écologique

Dans votre douche, outre le gaspillage d’eau que vous devez éviter, vous pouvez aussi adopter de divers comportements pour participer à la protection de l’environnement. Voici quelques astuces à mettre en pratique chez vous :

  • Évitez d’accumuler les déchets dans votre salle de bain ;
  • Remplacez vos cotons jetables par des lingettes lavables et réutilisables ;
  • Fabriquez votre propre dentifrice et utilisez des shampooings solides afin de limiter les tubes en plastique ;
  • Évitez l’usage des substances chimiques pour non seulement protéger l’environnement, mais aussi préserver votre peau, vos cheveux, vos dents, etc.
  • Après la lessive, séchez vos vêtements au-dehors pour réduire l’utilisation du sèche-linge.

Adopter des moyens de déplacement écologiques

Les voitures et les différents engins motorisés participent grandement à la pollution de l’environnement et à la destruction de la nature. Dans la lutte pour leur sauvegarde, vous devez donc utiliser ces moyens avec plus de restriction. Ainsi, voici quelques idées intéressantes :

  • Préférez les trains pour parcourir les longues distances ;
  • En ville, privilégiez le déplacement à pied pour limiter l’usage de la voiture ;
  • Optez pour le vélo pour non seulement réaliser des économies, mais aussi prendre soin de votre santé ;
  • Partagez souvent un véhicule avec un membre de votre famille ou un collègue plutôt que d’utiliser chaque jour le vôtre ;
  • Misez sur les transports en commun (bus, train, métro, etc.) pour polluer moins l’environnement.

Cultiver autrement le jardin

Pour la culture de vos plantations, vous devez limiter au maximum l’usage des pesticides. En effet, ils demeurent très toxiques pour l’environnement, pour les humains et pour les animaux. Si vous ne savez pas comment vous débarrasser des insectes, vous pouvez toujours vous référer aux centres de jardinage ou aux sites Internet. Vous y trouverez les conseils nécessaires sur les moyens naturels de contrôler les pestes dans votre jardin. De même, lorsque vous ajoutez de nouvelles plantes, préférez les espèces qui requièrent moins d’eau comme les plantes indigènes.

Auteur du message: Etienne

Etienne
Très porté sur l'environnement et sur l'écologie, je souhaite sensibiliser les plus sceptiques à travers mes articles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *