13 gestes simples pour améliorer votre quotidien en étant écolo

Il existe qu’une seule et unique terre, celle sur laquelle nous vivons tous actuellement en tant que locataires. Il convient donc d’apprendre dès maintenant à bien gérer les ressources illimitées de la planète afin de simplifier l’existence aux générations à venir.

Voici 13 gestes certes minimes, mais puissants qui, conjugués, changeront bon nombre de choses au sein de nos environnements les plus immédiats.

Jardinez chez vous

Au lieu d’aller dépenser des dizaines d’euros au supermarché, vous pouvez décider de cultiver quelques fruits, légumes ou épices chez vous. Une fois le jardin installé, veillez à arroser vos plantes et potagers le matin de bonne heure et le soir pour diminuer l’évaporation. Vous pouvez aussi adhérer au compostage de vos déchets (feuilles mortes, fleurs fanées, épluchures de légumes, etc.) que vous pouviez réutiliser en tant qu’engrais naturel plus tard. De grâce, fuyez les pesticides et les engrais chimiques qui paralysent les abeilles. Vous avez du mal à choisir les plantes écologiques que vous allez mettre en terre ? Téléchargez ce calendrier des semis offert par Permapotes !

Utilisez des clés USB à proximité pour transférer vos fichiers entre collaborateurs

Au bureau, les serveurs extérieurs nous poussent à consommer banalement 2 à 3 fois plus d’énergie. Alors, mieux vaut se tourner vers les clés USB dans le cadre des transferts de fichiers.

Éteignez votre ordinateur pour réduire les pollutions environnementales

En activant le mode veille sur votre ordinateur ou en l’éteignant simplement le soir après utilisation, vous contribuez à la réduction de la facture écologique. De surcroit, c’est un geste en apparence insignifiant et simple à poser pour le bien-être de la planète. Alors, pourquoi gaspiller de l’énergie pour rien si l’on peut réduire sa consommation et réaliser des économies sur la facture d’électricité à la fin du mois ?

Vérifiez les destinataires de vos e-mails avant d’appuyer sur  le bouton envoyer

Avec l’avancée de la technologie et la montée en flèche du marketing digital ces dernières années, c’est plus de 12 milliards de mails qui atterrissent quotidiennement dans les boites de réception des différents utilisateurs de par le monde. Cette vaste quantité de mails génère environ 50 Gigas Watt Heure, ce qui correspond à la production électrique d’environ 18 centrales nucléaires par heure. Énorme, n’est-ce pas ?

Optimisez le poids de vos pièces jointes avant d’appuyer sur la touche « envoyer »

Réduisez au maximum le contenu de vos mails. Misez sur la sobriété, la simplicité et la concision lors de la conception de vos mails. Vos destinataires vous remercieront certainement pour le précieux temps que vous leur avez fait économiser. En outre, il convient de noter que plus la taille du fichier à envoyer est élevée, plus l’envoi consomme et a de graves retombées sur le cosmos. Cela peut paraître étonnant à première vue, mais une pièce jointe de 1 Mo émet environ 19 grammes de C02. En compressant vos fichiers avant l’envoi, vous participez au bien-être de l’écosystème planétaire.

Prenez le soin d’assainir vos boîtes de messagerie

Quand vous laissez des mails moins importants dans votre boîte de messagerie, cela tend à augmenter la taille du serveur sur lequel elle est hébergée. Or, la consommation électrique d’un serveur classique excède largement celle de 30000 habitants européens de classe moyenne réunis. En effaçant au fur et à mesure les messages inutiles qui stagnent dans votre boîte de messagerie, vous combattrez la pollution informatique de la plus belle des manières.

Apprenez à taper de bons mots-clés dans vos navigateurs

Toutes les heures, c’est plus de 140 millions de requêtes qui sont lancées sur Google. Or, rappelez-vous : chaque requête Google génère plus de six grammes de dioxyde de carbone. Cela dit, en choisissant de bons mots-clés lors de vos recherches, vous optimiserez vos requêtes, vous réduirez le nombre de vos requêtes et par conséquent vous contribuerez à réduire la quantité de C02 dans l’atmosphère.

Décidez-vous et lancez-vous

Au lieu de toujours blâmer ou d’attendre en vain les puissances publiques ou l’État, il est temps de changer de mentalité. Commencez à agir ! Eh bien, vous détenez le pouvoir de changer les choses en agissant ; il suffit d’y croire, de se sentir concerné, de se mettre en marche et d’intégrer quelques habitudes dans votre routine quotidienne. De la sorte, vous attirerez certainement d’autres personnes à la cause pour un écosystème sain et opportun. À la longue, vos enfants vous copieront certainement, puisqu’ils vous auraient surpris à maintes reprises en train de poser des actes en faveur de la planète.

Fuyez les produits emballés à l’excès, simplifiez, simplifiez

Certaines marques proposent leurs produits dans des emballages en série. Il ne sert quasiment à rien de payer un produit emmitonné au moyen de cinq couches d’emballages plastiques. Lorsqu’on sait que chaque foyer français génère en moyenne plus de 150 kg de déchets d’emballage chaque année, il convient de prendre des mesures afin de limiter la pollution. Fuyez donc les marques qui proposent leurs produits dans des emballages excessifs ou tentez d’installer progressivement dans votre routine quotidienne les habitudes que voici :

  • lorsque vous souhaitez acheter des œufs au marché, amenez avec vous votre boîte d’œuf vide. Ou simplement, commencez à élever des poules à la maison. Vous en récolterez des œufs frais de meilleure qualité ;
  • achetez votre viande à la découpe ;
  • achetez vos produits alimentaires en vrac ;
  • servez-vous toujours du même sac quand vous faites vos courses pour ne pas avoir trop de sacs encombrants chez vous. Vous économisez certainement de l’argent avec ce geste ;
  • etc.

Améliorez votre santé, prenez soin de la planète

Soigner la planète revient à se soigner indirectement. On le sait tous : la pratique d’une activité sportive progressive sous un rythme continu a des répercussions positives sur notre santé physique, mentale, émotionnelle ou psychique. Alors, au lieu de vous lancer dans des régimes impossibles à tenir, laissez un peu votre voiture au garage et misez pour vos déplacements sur un vélo, un skate, une trottinette, des rollers ou adoptez un transport en commun. Pour les trajets de moins de 3km, choisissez d’aller à pied plutôt qu’en voiture. En ce qui concerne les longs trajets, prenez un train à grande vitesse au lieu d’un avion si cela est possible. Au bureau, prenez les escaliers au lieu de l’ascenseur, le matin à votre arrivée, l’après-midi quand vous allez vouloir descendre au Rhé de chaussée et le soir quand vous déciderez de rentrer chez vous. Ce faisant, vous améliorerez votre santé et vous polluerez moins la planète.

Prenez soin de l’eau, dites non aux gaspillages inutiles

L’eau demeure une substance d’une qualité hors du commun ; c’est une denrée extrêmement rare et presque magique. Bref, l’eau c’est la vie. Néanmoins, plusieurs personnes de par le monde en sont privées ou sont simplement en manque. Si l’on en dispose en quantité, on a tous le devoir de la respecter. Lorsque votre robinet reste ouvert pendant 3 minutes, ce sont environ 10L d’eau qui pénètrent inutilement à l’intérieur du lavabo. 10 L d’eau en 3 minutes, c’est énorme ! Alors, pourquoi ne pas prendre l’habitude de fermer le robinet temporairement quand on veut se laver les mains, se brosser les dents ou faire la vaisselle ? En plus de cela, surveillez l’état de vos robinets et de vos canalisations (au moins une fois par semaine) afin de pallier les fuites d’eau inutiles.

Simplifiez-vous l’existence, contrôlez votre éclairage

Parfois, il ne sert vraiment à rien de laisser toutes les lampes de la salle à manger allumées lorsqu’on se détend calmement dans la chambre à coucher ou sur la véranda. Parallèlement, un lieu de passage n’a pas besoin d’être éclairé aussi ardemment qu’un coin lecture. Autrement, à la maison, misez sur de magnifiques rideaux de couleur claire par lesquels les rayons de soleil peuvent pénétrer facilement. Ce faisant, vous profiterez pleinement des avantages de la luminothérapie tout en réalisant des économies d’énergie sur vos factures d’électricité. Prenez l’habitude de fermer les interrupteurs quand vous envisagez de quitter une pièce, même si vous y retournerez quelques minutes après. Au bureau, soyez l’employé-modèle, éteignez l’ordinateur, le climatiseur et les autres appareils électroniques quand vous songez à sortir ou à rentrer chez vous.

Recyclez vos objets inutilisés

Vous songez à vous débarrasser de votre ancien vélo, de vos livres, de quelques vêtements, de votre ancienne guitare, de votre ancien ordinateur qui a un léger problème ? Soyez-en sûr : quel que soit l’outil, vous trouverez facilement un preneur potentiel sur LeBonCoin, Ebay ou My Recycle Stuff. Bien évidemment, vous le vendrez à un tarif bien bas, mais cela en vaut la peine. Alors, au lieu de jeter vos outils fonctionnels qui ont encore une belle vie devant eux, ayez le réflexe de les donner à un autre qui est dans le besoin ou de l’échanger contre un autre produit que vous cherchiez à acheter.

Auteur du message: Etienne

Etienne
Très porté sur l'environnement et sur l'écologie, je souhaite sensibiliser les plus sceptiques à travers mes articles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *