3 pratiques écologiques pour protéger l’environnement dans le cadre professionnel !

Pour rendre effective la protection de l’environnement, tous les acteurs sociaux doivent apporter leur contribution. Étant des entités très actives de la société et regroupant un certain nombre de travailleurs, les entreprises en particulier sont attendues dans le cadre de cette lutte pour la préservation du bien commun qu’est l’environnement. Seulement, la plupart ne savent concrètement pas comment procéder pour contribuer à la protection de l’environnement. Zoom alors sur 3 pratiques écologiques à mettre en œuvre en milieu professionnel pour préserver l’environnement.

Adopter la pratique du vélotaf


En milieu urbain et périurbain, la pollution de l’environnement provient d’une multitude de sources. Parmi ces dernières, les gaz d’échappement des véhicules occupent une place déterminante. Cet état de choses s’explique entre autres par le fait que la plupart des salariés d’entreprise utilisent des voitures pour assurer la navette maison-travail-maison. Adopter le vélotaf contribuera alors à réduire de façon considérable les impacts de cette source de pollution. De quoi s’agit-il concrètement ?

Combinaison des mots « vélo » et « taf », le vélotaf désigne en effet une pratique consistant à effectuer son trajet quotidien maison-service-maison avec un vélo, que celui-ci soit de type classique ou à assistance électrique. Très en vogue ces dernières années, le vélotaf séduit de plus en plus d’entreprises et de travailleurs qui désirent l’adopter sur le long terme. Vous demandez-vous pourquoi ? Retenez qu’en réalité, le vélotaf représente une pratique protectrice de l’environnement. À titre illustratif, il faut noter que parcourir quotidiennement 10 km à vélo permet d’économiser environ 700 kg d’émission de CO2 par personne et sur une période d’une année. En effectuant un petit calcul, l’on peut déjà se faire une petite idée du grand changement qui pourrait survenir si toutes les entreprises décident d’adopter le vélotaf.

Entre autres avantages, il faut savoir que le vélotaf permet :

  • Une amélioration du bilan carbone de l’entreprise ;
  • À l’entreprise qui décide de fournir des vélos de service à ses salariés de bénéficier des aides financières de l’État et des villes pour la mise en place d’un plan de déplacement inter-entreprises ;
  • De réduire de manière considérable les risques de retard ou d’absentéisme et bien d’autres avantages.

Éviter le gaspillage d’énergie dans les bureaux


En entreprise, les sources de gaspillage de l’énergie électrique se révèlent aussi multiples que diverses. Des ordinateurs aux imprimantes sans oublier la climatisation ou le chauffage, le gaspillage provient de partout. Pour devenir une entreprise véritablement écologique et respectueuse de l’environnement, il est primordial d’amener ses salariés à adopter de saines habitudes en milieu professionnel. Ces dernières consisteront par exemple à toujours éteindre son ordinateur lorsque l’on ne s’en sert plus, à éteindre les lumières en quittant le bureau, à toujours éteindre la climatisation ou le chauffage dès que l’on quitte son bureau.

Utiliser les bouteilles d’eau réutilisables

Ouvrir chaque jour une nouvelle bouteille d’eau et la jeter ensuite constitue une habitude peu écologique. C’est en effet là une manière de favoriser la pollution de l’environnement par une utilisation excessive du plastique. La bonne pratique consiste plutôt à se procurer une bouteille d’eau réutilisable que l’on peut remplir chaque jour afin d’étancher sa soif.

Auteur du message: Etienne

Etienne
Très porté sur l'environnement et sur l'écologie, je souhaite sensibiliser les plus sceptiques à travers mes articles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *