Chauffage domestique : Différentes solutions d’énergies renouvelables

Les solutions d’énergies renouvelables pour maison ont vu le jour depuis quelques années déjà et continuent d’être développées. Elles permettent aux foyers qui les adoptent de baisser dans le même temps leurs factures énergétiques et leurs empreintes environnementales. Comment chauffer écologiquement votre habitat ? Quels sont les avantages et les inconvénients des sources d’énergies renouvelables ? Quels sont les dispositifs à mettre en place et combien coûtent-ils ? Y a-t-il un système de chauffage domestique idéal ? Cet article vous dit tout sur les systèmes existants et qui se servent des énergies renouvelables pour le chauffage domestique.

Pour quelles raisons utiliser les énergies renouvelables comme moyen de chauffage domestique ?

La première raison qui justifie un recours aux énergies renouvelables est l’enjeu environnemental. En effet, la France est signataire du « paquet énergie-climat 2020 ». Dans le cadre de cet accord élaboré par l’Union européenne en 2008, l’objectif de l’État français est d’atteindre d’ici l’an 2020 23 % d’énergies renouvelables. La France encourage donc fortement l’usage des dispositifs de chauffage qui marchent grâce aux énergies renouvelables. La seconde raison est relative aux économies substantielles découlant de l’adoption des solutions d’énergies renouvelables. Certes, l’acquisition et le montage des équipements s’avèrent onéreux, mais sur le moyen ou le long terme, il s’agit d’un bon investissement.

Comment chauffer son habitat de façon écologique ?

Il n’existe pas mal de sources d’énergies renouvelables qui permettent de se chauffer sans agir négativement sur l’environnement.

Parmi les sources d’énergies renouvelables écologique nous avons :

  • le bois qui est un composant de la biomasse disposant d’un important pouvoir calorifique et qu’on peut se procurer à moindre coût ;
  • le soleil qui est une ressource illimitée et présente comme autre avantage notable de n’émettre aucun gaz à effet de serre lorsqu’il est exploité ;
  • la chaleur de la terre qui produit de l’énergie dite géothermique ; et,
  • la chaleur de l’air qui fournit de l’énergie aérothermique.

L’utilisation de l’une ou l’autre de ces énergies renouvelables est conditionnée à l’installation d’équipements spécifiques. Parcourez ce blog du chauffage dans le logement pour tout savoir sur les énergies renouvelables pour maison individuelle.

Comment faire du chauffage domestique avec la biomasse ?

La biomasse est constituée des matières organiques telles que le bois qui sont transformables en énergie. En France, le bois énergie est de fait la source principale d’énergie renouvelable :

  • on peut l’acheter sous la forme de granulés, de plaquettes forestières, de copeaux, de pellets, de buchettes ou de briquettes ; et,
  • on l’utilise alors pour un chauffage domestique au moyen d’une chaudière ou d’un poêle adapté par exemple.

Il faut savoir que l’énergie bois est la plus économique et la plus écologique de toutes les énergies renouvelables. Le bois est en effet une matière première qui existe en abondance et qui se renouvelle. A titre illustratif, tous les ans, le stock européen de bois croît de 770 millions de mètres cubes. Des formes de bois citées plus haut, le granulé est particulièrement économique et revient beaucoup moins cher que l’électricité, le fioul ou le gaz. De plus, il existe désormais des poêles à granules de bois au rendement pouvant atteindre les 95 %. Il est alors tout à fait possible de chauffer la totalité de votre habitat avec un tel dispositif. Le poêle à granules :

  • dispose aussi d’une autonomie de plusieurs jours ;
  • est réglable et programmable ;
  • n’est pas du tout encombrant ;
  • est facilement installable ; et,
  • garantit une combustion économique.

Quels sont les avantages de l’énergie bois ?

Il faut savoir que l’énergie bois présente de nombreux avantages. Tout d’abord, le bois constitue le complément adéquat de chauffage lors des intersaisons. De même, le bilan C02 de l’énergie bois est quasi nul et le coût de ce combustible est très abordable comparé à ceux des énergies fossiles. À ce sujet, le prix du bois bûche est presque insignifiant dans le cas où vous ne l’achetez pas et le faites vous-même.

Le bois est aussi une source d’énergie qui se renouvelle totalement à condition de gérer les forêts de façon durable. Il peut également être utilisé sous plusieurs formes et comme il se fabrique localement, il contribue à l’essor ou au maintien de l’économie. Enfin, le bois bénéficie d’une stabilité de son prix. Les cours fluctuent en effet faiblement en raison notamment de son indépendance vis-à-vis des conflits pétroliers ou gaziers.

Quels sont les inconvénients de l’énergie bois ?      

L’utilisation du bois comme source d’énergie peut devenir contraignant s’il s’agit exclusivement de bois bûches. Par ailleurs, le bois demande à ce que le rechargement soit effectué régulièrement excepté pour les systèmes à alimentation automatique. Retenez aussi que mis à part les pellets, vous aurez besoin d’un endroit conséquent pour entreposer votre bois de chauffage. Ce lieu devra également être sec et aéré. Pour finir, il faut apprendre à bien régler un appareil de chauffage qui fonctionne au bois et s’assurer de prendre un combustible de bonne qualité. Car, si l’une des deux conditions venait à manquer, le bois deviendrait alors une source majeure de pollution.

Comment faire du chauffage domestique avec le soleil ?      

    

On peut chauffer sa maison grâce aux rayons soleil sans dépenser le moindre sous.

Il suffit de faire ce qu’on appelle de la conception climatique. C’est-à-dire orienter les pièces de l’habitat et positionner les ouvertures comme il convient afin de faire monter la température à l’intérieur. L’autre moyen de se chauffer écologiquement grâce au soleil est de se servir des panneaux solaires thermiques. Ceux-ci sont en général disposés sur les toits et convertissent l’énergie solaire en chaleur. Et la chaleur obtenue est alors transmise à un ballon de stockage d’eau. Ainsi, de l’eau est chauffée et utilisée pour soit alimenter des radiateurs, soit faire fonctionner un plancher chauffant.

Il est important de souligner que confusion ne doit pas être faite entre les panneaux solaires thermiques et les panneaux photovoltaïques. Les deux ne fonctionnent pas de la même manière, car les panneaux photovoltaïques transforment en énergie électrique, l’énergie provenant du soleil.

Quels sont les avantages de l’énergie solaire thermique ? 

Déjà, le soleil est une source d’énergie à la fois inépuisable et gratuite ! De plus, cela n’émet pas de dioxyde de carbone et son utilisation est d’une extrême simplicité. On peut par ailleurs se servir de l’énergie solaire thermique comme complément d’un autre dispositif de chauffage déjà installé.

Quels sont les inconvénients de l’énergie solaire thermique ?       

La première limite de l’énergie solaire thermique est qu’elle est entièrement dépendante de l’ensoleillement. Une autre limite est que son rendement ne suffit que rarement à couvrir les besoins en chauffage d’un habitat.

Comment faire du chauffage domestique avec la géothermie ou avec l’aérotherme ?        

La géothermie est le procédé permettant l’exploitation de la chaleur stockée sous la surface terrestre. Elle nécessite l’installation d’une pompe à chaleur géothermique. Celle-ci capte alors, dans un premier temps, la chaleur gratuite de la terre qu’elle transmet dans un second temps. La diffusion se fait grâce à un dispositif de radiateurs et par un circuit d’eau chaude ou de chauffage.

L’aérotherme, quant à elle, permet un chauffage domestique en se servant des calories de l’air. On utilise soit une pompe à chaleur air-air, soit une pompe à chaleur air-eau pour capter les calories de l’air :

  • dans le cas d’une pompe à chaleur air-air, les calories captées sont directement diffusées à l’intérieur de l’habitat ;
  • dans le cas d’une pompe à chaleur air-eau par contre, ces calories sont injectées dans le circuit de chauffage.

Quels sont les avantages de la pompe à chaleur ?

La pompe à chaleur permet d’obtenir jusqu’à 80 % d’énergie gratuite. De plus, ce genre d’appareil est de moins en moins bruyant et on peut s’en servir pour produire de l’eau chaude sanitaire. Avec la pompe à chaleur, on n’a par ailleurs pas à stocker de combustible et le dispositif peut relayer une chaudière en cours d’utilisation. Il faut aussi retenir que la pompe à chaleur est compatible avec les radiateurs déjà installés et que son utilisation est réversible. On peut donc également s’en servir pour rafraîchir l’habitat durant l’été.

Quels sont les inconvénients et limites de la pompe à chaleur ?

En plus de demander un investissement initial élevé, la pompe à chaleur ne donne pas un rendement satisfaisant en période d’aérotherme, c’est-à-dire de grand froid. Aussi, son installation impose de dégager suffisamment d’espace pour la mise en place d’un capteur ou de réaliser des forages. De même, la pompe à chaleur, notamment celle aérothermique, engendre généralement des nuisances sonores. Enfin, la pompe à chaleur fonctionne grâce au courant électrique. Donc, on est obligé de souscrire à un abonnement électrique plus onéreux.

Quels sont les coûts des équipements de chauffage se servant d’une énergie renouvelable ?

Les prix sont bien sûr dépendants de nombreuses variables comme la puissance, mais encore la capacité du produit sur lequel vous portez votre choix. Nous ne pouvons donc vous donner que des fourchettes de prix :

  • pour un poêle à granule de bois, prévoyez dépenser entre 4 000 et 15 000 euros ;
  • une pompe à chaleur géothermique se vend entre 20 000 et 50 000 euros ;
  • la pompe à chaleur air-eau a une valeur comprise entre 10 000 et 18 000 euros ;
  • pour l’acquisition d’une pompe à chaleur air-air, il vous faudra disposer d’une bourse de 6 000 à 15 000 euros

Cependant, il existe des aides et des subventions de l’État pour accompagner ceux qui envisagent acheter de tels dispositifs.

Quelles sont les aides auxquelles vous pouvez recourir pour financer vos travaux ?

Il faut réaliser un investissement financier conséquent si l’on souhaite se chauffer en utilisant de l’énergie propre. L’État en est bien conscient et a donc élaboré des programmes d’aide et de subventions. Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) est le plus emblématique de ces programmes. Il vous assure le remboursement de 30 % de l’argent que vous aurez dépensé pour installer une pompe à chaleur air-eau. Les autres aides auxquelles vous pouvez accéder sont par exemple :

Prenez également des renseignements auprès de vos collectivités locales. Pour le faire, allez sur le site de l’Agence départementale d’information sur le logement (ADIL).

Est-il possible de réaliser un chauffage domestique uniquement grâce aux énergies renouvelables ?

Comme nous l’avons déjà avancé, en vous chauffant aux énergies renouvelables, vous optez pour un choix à la fois écologique et économique. Et, sachez que vous pouvez bien vous chauffer uniquement grâce aux énergies renouvelables ! Mais pour le faire, il faudra combiner plusieurs sources. Vous pouvez par exemple utiliser des panneaux solaires thermiques et les compléter d’un poêle à pellets. Ainsi, en période de froid intense, vous n’aurez pas de problème à rester bien au chaud dans votre demeure. Il existe plusieurs possibilités de combinaison compte tenu de votre type de logement et de votre budget. Rapprochez-vous d’un professionnel et avec lui vous déterminerez la meilleure combinaison.

Quel est le meilleur système de chauffage domestique au moyen d’une énergie renouvelable ?

Il n’existe pas de solution de chauffage idéale, chacune d’elles ayant des avantages, mais aussi des inconvénients. Il importe donc, quelle que soit l’énergie pour laquelle vous optez, de baisser drastiquement les besoins de chauffage de votre maison. Pour cela, vous devez insister sur la qualité de son isolation thermique et veiller à son exposition.

Pensez donc avant tout remplacement de votre installation de chauffage à améliorer l’isolation du bâtiment. Ainsi, vous diminuerez la puissance requise et limiterez par conséquent votre investissement. Les interrogations auxquelles vous devrez apporter des réponses avant de procéder au remplacement ou à l’installation d’un système de chauffage sont les suivantes :

  • voulez-vous remplacer ou installer un chauffage principal ou est-ce plutôt un chauffage d’appoint ?
  • quels sont vos besoins véritables en matière de chauffage et suivant la surface du logement, le nombre de personnes l’occupant ou encore son orientation ?
  • quelles sont les énergies déjà disponibles dans la maison ?
  • de quel budget disposez-vous pour le chauffage de votre habitat ?

Pour vous qui êtes en passe de construire une maison, vous devrez impérativement respecter la réglementation en vigueur pour les maisons neuves. Il s’agit de la réglementation thermique RT 2012 qui rend obligatoire l’utilisation des énergies renouvelables. Les maisons individuelles sont ainsi tenues d’assurer par des énergies propres, leur production d’eau chaude sanitaire. Vous devez vous servir au minimum d’une énergie renouvelable et vous avez le choix entre :

  • une installation solaire thermique, c’est-à-dire disposer d’au moins deux mètres carré de panneaux solaires ;
  • un raccordement à un réseau de chaleur qui soit alimenté par des énergies renouvelables à au moins 50 % : il peut s’agir de l’énergie éolienne, de la géothermie, de la biomasse ou encore de l’énergie hydraulique ;
  • un dispositif thermodynamique ;
  • un dispositif de micro-cogénération ; et,
  • une production décentralisée qui vous garantit de produire 5 kWh par mètre carré et par an.

 

Avec la hausse du prix des carburants et des émissions de gaz à effet de serre, les énergies fossiles ne sont plus en odeur de sainteté. Et les dernières décennies ont été l’occasion de concevoir et d’adopter des équipements permettant de se chauffer grâce aux énergies renouvelables. Ainsi, les panneaux solaires, les pompes à chaleur de même que les installations géothermiques sont autant d’outils qui garantissent aux foyers de réduire leur empreinte carbone. De plus, les ressources renouvelables reviennent moins chères que le gaz ou l’électricité et assurent une certaine autonomie énergétique.

Auteur du message: Etienne

Etienne
Très porté sur l'environnement et sur l'écologie, je souhaite sensibiliser les plus sceptiques à travers mes articles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *