Chauffage et isolation : devenez pleinement écolo

Des gestes et des solutions simples visent à réduire la consommation énergétique du logement. Une bonne isolation et un système de chauffage efficace permettent en effet de réaliser un maximum d’économies sur les factures. Quels sont les conseils à appliquer pour réduire les factures énergétiques et l’empreinte carbone de la maison ?

Isolez votre maison pour la rendre plus écologique

Une bonne isolation thermique est indispensable pour agir efficacement sur la consommation énergétique du logement. Il convient d’isoler les zones favorables aux déperditions de chaleur :

  • combles,
  • murs,
  • planchers,
  • parois vitrées.

Faites tester votre isolation par un professionnel. Si de nombreuses déperditions en résultent, les travaux d’isolation thermique s’imposent.

Le mieux serait de vous faire accompagner par des professionnels pour l’ensemble de votre projet. Vous trouverez davantage d’informations en visitant ce site axé sur la rénovation énergétique. Il est en effet prouvé que l’isolation des murs contribue à préserver jusqu’à 25 % de la chaleur émise par vos chauffages. De même, l’isolation des planchers permet de garder plus de 10 % de cette chaleur.

Du côté des combles, une bonne isolation permet de préserver jusqu’à 30 % de chaleur. Une isolation thermique ne peut être optimale sans une solution de chauffage performante.

Trouvez une meilleure alternative à votre chauffage actuel

Des radiateurs qui ne chauffent pas suffisamment ou qui se mettent à fuir doivent être remplacés dans les meilleurs délais. Renouveler votre système de chauffage aide à alléger les dépenses en énergies. En renouvelant l’ensemble de l’installation, vous profiterez d’un véritable confort thermique à long terme.

Le chauffage dans la maison

Optez pour un poêle à granulés

Investir dans un poêle à granulés, c’est avant tout faire le choix d’économiser de l’énergie. Le dispositif requiert du bois comme combustible. Cette option se révèle nettement moins onéreuse que le fioul et le gaz. Techniquement, le pouvoir calorifique des pellets (5,3 kWh de PCI/kg) est considérable par rapport à celui des bûches ou du bois traditionnel (3,8 kWh de PCI/kg).

Par ailleurs, le poêle à bois est une solution respectueuse de l’environnement. Pour ce faire, privilégiez les poêles labellisés Flamme Verte 7 étoiles. Ce mode de chauffage offre un rendement supérieur. Mieux encore, les émissions de monoxyde et de poussières sont moindres.

Préférez une pompe à chaleur

Investir dans une pompe à chaleur (PAC) rime avec écologie et économies. Ce mode de chauffage est particulièrement indiqué dans le cadre d’un projet de construction. Notez que la plupart des foyers privilégient la pompe à chaleur air/eau pour sa simplicité d’installation. Ce n’est pas le cas de la pompe à chaleur géothermique qui implique des travaux d’envergure.

Le dispositif nécessite entre autres des capteurs thermiques fixés dans le sol. Le tout capte les calories extraites du sol ou d’une eau souterraine. Quoi qu’il en soit, une pompe à chaleur optimise la valeur du bien immobilier. Bien évidemment, vous bénéficierez d’un confort thermique tout en profitant des factures de chauffage moins élevées.

L’installation d’une pompe à chaleur air/eau ou géothermique doit être réalisée dans les règles. L’idéal est de faire appel à un professionnel qualifié RGE (label « Reconnu Garant de l’Environnement »). Cette initiative ouvre la voie aux aides financières octroyées par l’État. Un professionnel RGE est reconnu pour son sérieux, pour la qualité d’exécution des travaux et pour sa disponibilité.

Auteur du message: Etienne

Très porté sur l'environnement et sur l'écologie, je souhaite sensibiliser les plus sceptiques à travers mes articles.