Comment choisir un bon miel 

Le miel est ce liquide privilégié parfois pour cuisiner. Il est même un indispensable au petit déjeuner ou au goûter pour certaines personnes. Plus ou moins parfumé, ce liquide bio ou non est disponible en différents goûts. Face à la multitude de choix qui s’offre à vous, le choix adapté put s’avérer un véritable enjeu. Découvrez ici 4 pistes qui vous permettront de trouver le miel qui vous convient le mieux.

Vérifier l’origine du miel

Au sein du commerce, vous trouverez un nombre important de miels. Chacun d’eux présente ses propres particularités. Pour information, il existe entre autres :

  • Des abeilles qui sont alimentées avec du glucose ;
  • Un ensemble de miels provenant de différentes origines ;
  • Un ajout de sirop de sucre, etc.

Ces différentes modifications influencent l’aspect naturel du miel. Afin de bien choisir votre miel, il est conseillé de vous tourner vers des pots qui indiquent clairement la provenance du miel, à savoir : la France, la Provence, le Jura, le Bourgogne, etc. En voulant acheter un miel naturel, vous pouvez vérifier les labels de production. L’IGP, l’AOP et l’AOC sont des labels par excellence qui vous attestent les conditions au sein desquelles le miel a été fabriqué. Dans ce sens, sachez que le label bio constitue une valeur sûre. C’est de même pour la mention « Récolté et mis en pot par l’apiculteur » inscrit sur le pot du miel.

Tenir compte du goût du miel

Un miel foncé procure un goût puissant. C’est le cas du miel de lavande qui est crémeux, blanc et fruité, mais aussi du miel de châtaignier. Ce dernier est plus foncé avec un goût puissant et légèrement amer.

En gros, il existe une large variété de miel dans le monde entier. Le goût du miel dépend de sa couleur. Si cette dernière est foncée, vous obtiendrez un miel fort.

Opter pour un miel solide

Pour vous assurer d’avoir choisi le bon miel, vous devez vous orienter vers celui qui est pur. Même si on récolte tous les miels sous forme liquide, il faut reconnaitre que ceux qui se solidifient avec du temps sont des miels purs. Cela est possible après quelques semaines pour certaines et quelques mois pour d’autres.

La variation dépend de la quantité de glucose et de fructose qui sont les deux sucres que contient le miel. Les miels qui gardent leur forme liquide au fil du temps sont généralement des miels industriels. Un ajout d’eau et de différents sucres est à la base de l’aspect de ces derniers.

Choisir un miel monofloral

Un miel monofloral est celui qui est doté suffisamment d’un nectar précis de fleur. Pour faire simple, il s’agit d’un miel qui est issu d’une même variété à 80 %. Il faut souligner que certains miels monofloraux sont fabriqués en toute aisance et en une quantité importante. C’est le cas du miel de tournesol.

Pour ce qui est des miels de framboise ou de rhododendron, il faut noter que leur production est généralement plus délicate. Il est question des miels qui sont récoltés en se basant sur des fleurs rares. Ils sont d’ailleurs produits en faible quantité.

Auteur du message: Etienne

Très porté sur l'environnement et sur l'écologie, je souhaite sensibiliser les plus sceptiques à travers mes articles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *