Comment est réalisé le recyclage des VHU ? 

Les VHU sont des automobiles gravement abîmées ou accidentées ne pouvant plus servir en circulation. On les désigne également sous l’appellation de véhicules hors d’usage. Ils représentent des déchets que les particuliers doivent obligatoirement recycler, car les stationner dans la nature est interdit. Mais comment procéder pour assurer le recyclage de sa voiture usagée ? Dans ce billet, on vous expose les différentes étapes du recyclage des VHU.

Prise en charge des VHU par une agence agréée 


Pour recycler une voiture hors d’usage, les particuliers ont la possibilité de recourir à l’expertise des centres pour véhicules hors d’usage (CVHU). Ces agences sont également connues sous le nom de « casse automobile ». Il s’agit de professionnels agréés par l’État qui ont pour objectif de réaliser le recyclage des automobiles usagées.

Sur le territoire français, on dénombre au moins 1700 CVHU et 60 broyeurs agréés. Ces instituts sont disposés un peu partout dans le pays (communes, départements). Pour faire appel à l’une de ces agences, vous pouvez vous rapprocher de vos autorités territoriales pour avoir les informations nécessaires.

Le centre pour véhicules hors d’usage aura pour mission première de prendre en charge et de réaliser l’expertise complète de votre engin. À ce niveau, votre professionnel agréé a pour obligation de vous remettre une attestation afin de supprimer l’immatriculation de la voiture auprès de la préfecture. Si vous n’avez pas la possibilité de transporter la voiture usagée directement à l’agence, vous pourrez vous adresser à un prestataire qui propose des services de collecte des VHU.

Sécurisation du véhicule usagé

Pour réaliser le recyclage des voitures usagées, les CVHU ont pour obligation de réaliser la mise en sécurité de l’engin. Cette étape a pour objectif de réduire les risques d’accident ou d’intoxication lors du démontage de l’automobile. Pour le faire, il faut que l’institut possède les principaux équipements destinés à cette opération.

Dépollution et démontage du véhicule usagé 


Le rejet des voitures hors d’usage dans la nature est un comportement dangereux pour la préservation de l’environnement. Et pour cause, ces véhicules représentent des déchets nuisibles et polluants. C’est d’ailleurs la raison principale pour laquelle le recours aux CVHU est indispensable.

Ces instituts doivent assurer la dépollution de ces automobiles afin de protéger l’environnement et d’assurer le développement durable. Pour ce faire, ils doivent réaliser l’extraction des :

  • Des batteries ;
  • Des huiles ;
  • Des fluides de climatisation ;
  • Des pots catalytiques ;
  • Du liquide frein ;
  • Du réservoir ;
  • Le gasoil, etc. ;

Le démontage a donc pour but de réaliser le tri entre les pièces détachées recyclables. Les éléments qui ne peuvent faire l’objet d’un recyclage ou d’une vente sont remis à un broyeur.

La vente des pièces recyclées 

Une fois le recyclage proprement dit réalisé, le centre pour véhicules hors d’usage procédera à la commercialisation des pièces et des matériaux. Ces derniers représenteront des matières d’occasion pour les différentes voitures en circulation. Généralement, ils sont vendus sur les plateformes en ligne ou sur le marché national de recyclage.

Somme toute, l’opération de recyclage des VHU s’effectue en 5 étapes : prise en charge de l’auto, sécurisation, dépollution, démontage de la voiture et la commercialisation des pièces.

Auteur du message: Etienne

Très porté sur l'environnement et sur l'écologie, je souhaite sensibiliser les plus sceptiques à travers mes articles.