Comment réduire ses factures énergétiques ?

De plus en plus de particuliers sont à la recherche de solutions pour diminuer leur facture énergétique. Certains optent pour la mise en place d’équipements plus écologiques. Si vous envisagez également de faire ce type d’installation, vous pourrez notamment bénéficier de subventions venant de l’État. En suivant cet article, découvrez-en davantage sur le sujet et les différentes manières d’éviter les arnaques.

Sélectionnez des appareils plus écologiques et bénéficiez d’aides

Pour réduire votre consommation énergétique, nous vous recommandons d’utiliser des appareils plus écologiques.

La pompe à chaleur

L’installation d’une pompe à chaleur, qu’elle soit air-air ou air-eau, donne lieu à différentes sortes d’aides financières, à l’exemple de la prime énergie. C’est le fournisseur Total qui accorde cette subvention aux particuliers qui réalisent des travaux pour réduire leur consommation énergétique.

L’accès à cette aide est conditionné. L’inscription sur le site doit par exemple être effectuée avant la signature du devis. La réalisation des travaux doit quant à elle être confiée à un professionnel RGE, à l’instar de https://www.rehaplus.fr, expert en installation de chaudières et pompes à chaleur. À noter que la puissance de la pompe à chaleur ne doit pas être supérieure à 12 kW. En ce qui concerne le coefficient de performance, sa valeur n’a pas besoin de dépasser 3,9. Vous êtes aussi tenu de disposer d’un bâtiment avec une ancienneté d’au moins 2 ans.

Dans le cas où vous auriez déjà envoyé votre candidature pour un autre programme, vous ne pouvez pas profiter de cette prime énergie. Veillez aussi à ce que la facture que l’installateur vous a délivrée comporte certains éléments : le SIRET de l’artisan qui a réalisé les travaux, la date d’acceptation du devis, les informations sur l’appareil (puissante, modèle, marque, coefficient de performance, etc.), ainsi que vos coordonnées.

En optant pour la mise en place de pompe à chaleur air-air, d’autres aides peuvent aussi vous être accordées : TVA réduite, subvention de l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH) ou éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ).

pompe à chaleur économie d'énergie

Le poêle à granulés de bois

Pour alléger les coûts liés à la mise en place de poêle à granulés de bois, profitez de certaines subventions comme le crédit d’impôt. Il comprend un taux unique qui équivaut à 30 % de la valeur de l’appareil. Un plafond est imposé selon le type de ménage : seul, en couple ou avec une personne à charge.

Vous pouvez aussi obtenir l’éco-prêt à taux zéro en installant un poêle à granulés de bois. Il peut être à hauteur de 30 000 €. Pour le rembourser, vous disposez de dix ans. Si votre bâtiment a une ancienneté de plus de deux ans, profitez enfin du taux de TVA réduit à 5,5 %. Cette réduction de taxe s’applique tant sur la main-d’œuvre que sur l’achat de l’appareil.

Si vous avez un revenu modeste, des aides des collectivités locales ou de l’ANAH sont aussi disponibles. Elles vous sont aussi accordées si votre bâtiment est ancien d’au moins 15 ans et que les travaux d’installation de poêle à granulés sont réalisés par un professionnel.

Le chauffage au fioul

La mise en place du chauffage au fioul donne aussi lieu à différentes sortes de subventions accordées par l’État, comme MaPrimeRenov. Celle-ci est destinée aux foyers dont le revenu se situe à un certain seuil et aux propriétaires d’un logement de plus de deux ans. Vous devez aussi confier les travaux à un professionnel certifié RGE. Le crédit impôt est aussi accordé sous les mêmes conditions.

D’autres primes peuvent vous être aussi octroyées selon l’appareil que vous avez sélectionné. Il y a par exemple l’éco-prêt à taux zéro, la TVA réduite et l’aide « habiter mieux » de l’ANAH.

Évitez les arnaques

Pour éviter les risques d’arnaques dans le cadre de travaux de rénovation énergétique, commencez par vérifier la fiabilité de l’entreprise que vous avez sélectionnée.

Vérifiez la fiabilité de l’entreprise

Consultez divers sites spécialisés pour vous assurer du bon équilibre financier de l’établissement. Profitez-en pour vérifier ses différentes qualifications et l’existence d’assurance responsabilité civile professionnelle.

Vérifiez la qualité de l’installation proposée

Par la suite, assurez-vous que l’entreprise vous propose des équipements de qualité qui respectent les normes en vigueur : NF ou CE. Vérifiez également qu’elle dispose d’un service après-vente. Pour ce qui est de la pose, référez-vous aux derniers chantiers réalisés par l’entreprise ou demandez les avis de ses anciens clients.

Exigez un devis détaillé

Une entreprise digne de ce nom est aussi en mesure de vous fournir un devis détaillé. Ce dernier doit comprendre :

  • La date,
  • Le nom et l’adresse du professionnel,
  • Son numéro de SIRET,
  • Ses activités,
  • Le lieu d’implantation du siège social de l’artisan,
  • La mention RCS accompagnée du nom de la ville de l’immatriculation.

Un devis détaillé doit aussi mentionner la nature de la société, son capital, les frais de déplacement, la durée de validité de l’offre, le nom du client, le lieu d’exécution des travaux ainsi que les informations techniques détaillées sur les opérations à réaliser.

N’oubliez pas non plus de vérifier le caractère payant ou gratuit du devis, la mention « devis » ou « proposition de prix », ainsi que la présence de la somme hors taxes et du montant toutes taxes comprises. Les différents taux de TVA doivent également y être indiqués. Avant de l’envoyer au client, l’artisan doit signer et dater le devis détaillé.

Sachez que même si vous avez signé le devis détaillé, vous disposez d’un délai de 7 jours pour vous rétracter. Il vous suffit d’envoyer à l’artisan une lettre en recommandé avec accusé de réception. Toutefois, si la signature du devis a été réalisée dans un salon ou dans une foire, aucun délai de rétraction n’est possible.

Soyez prudent face aux prix très attractifs

Prenez le temps de vous informer sur la notoriété de l’entreprise. Ce ne sont pas tous les établissements qui peuvent vous faire bénéficier des différentes aides financières.

Mieux vaut prendre contact avec une entreprise professionnelle, sérieuse et compétente. Pour l’identifier, demandez conseil auprès de vos proches et vérifiez les qualifications de l’établissement. Ne vous laissez pas séduire par les prix bas proposés. C’est une stratégie parfois adoptée pour attirer les clients dans le filet des arnaqueurs. Si possible, vérifiez par vous-même les anciennes réalisations de l’artisan.

Auteur du message: Etienne

Très porté sur l'environnement et sur l'écologie, je souhaite sensibiliser les plus sceptiques à travers mes articles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *