Dans quelles associations s’engager pour sauver la planète ?

 Au regard des multiples dangers qu’elle court du fait des actes de l’homme, l’un des grands enjeux de notre époque, c’est la protection de la planète. À cet effet, il existe aujourd’hui de nombreuses associations qui ont fait de la protection de notre environnement leur cheval de bataille. Si vous pensez que vos actions individuelles ne portent pas assez dans cette lutte, vous pouvez alors faire comme de nombreuses personnes, en joignant une de ces associations qui a pour but de sauver  la planète.

Réseau sortir du nucléaire

Réseau sortir du nucléaire, comme son nom l’indique, a pour objectif majeur, d’amener la France à laisser tomber le nucléaire aussi bien militaire que civil. C’est un projet ambitieux que certains qualifiaient au départ de chimérique. Les actions de ce réseau ne portent pas seulement sur le territoire français, mais sur le monde tout entier. D’ailleurs en matière de lutte antinucléaire, aucune autre association dans le monde n’est aussi organisée et ne porte autant d’action que celle-ci.

Ayant débuté avec seulement quelques membres, le Réseau sortir du nucléaire a très vite pris de l’ampleur et en quelque temps, cette association comptait déjà de milliers de membres. Cette montée en puissance ne fait que croître tous les jours, car de plus en plus, les gens prennent conscience des dangers du nucléaire sur notre planète.

  • Le fil conducteur des actes de ce réseau pour l’abandon du nucléaire est une charte d’objectifs qui à ce jour, compte plus de 60 000 signataires. Cette charte est d’ailleurs le texte fondateur de ce réseau. La signature de cette charte est ouverte à tout le monde.
  • En plus des individus, des centaines d’associations ont à ce jour signé cette charte, ces nombreuses signatures ont fait du réseau sortir du nucléaire une référence dans le combat contre le nucléaire non seulement en France, mais dans le monde entier. Ce réseau a fini par imposer la voie des antinucléaires dans le monde énergétique.
  • Au quotidien, ce réseau travaille dans de nombreux domaines pour atteindre ses objectifs. On le retrouve ainsi dans les médias, les domaines juridiques, politiques… Ce réseau ne se contente pas de dénoncer, il démontre également par le biais de certaines pistes, qu’un monde sans nucléaire est tout à fait possible.

À Rocha

À Rocha est une association chrétienne à l’échelle internationale qui a pour objectif la préservation de la nature. Cette organisation a été créée en 1983 au Portugal, plus précisément à A Rocha qui signifie « le rocher » en portugais. Elle a donc tiré son nom de ce lieu.

Dès sa naissance, A Rocha a orienté ses actions vers deux axes. Un travail actif sur le terrain pour préserver et restaurer la nature par le biais d’études scientifiques. Elle mène par ailleurs des campagnes de sensibilisation auprès des chrétiens plus particulièrement, dans le but de les amener à adopter des comportements plus écologiques et préserver ainsi la nature.

À Rocha est une organisation que l’on retrouve dans 20 pays, parmi lesquels la France. Elle est présente sur 5 continents, ce qui lui permet justement d’avoir un impact mondial. Sur le territoire français, cette organisation se trouve près de Nice, au Centre des Courmettes. Elle est également basée près d’Arles, dans la vallée des Baux.

Association Land Art

Il s’agit ici d’une organisation non gouvernementale dont l’action consiste entre autres à planter des arbres. Ce nom lui vient du fait que chaque forêt qu’elle fait pousser une œuvre d’art empreinte d’une touche d’humanisme. En plus de planter ces arbres, elle les cultive également pour créer des forêts. Association Land Art a pour spécialité les partenariats en matière de marketing vert, ainsi que des systèmes de compensation du dioxyde de carbone.

En effet, en plus de planter des arbres cette organisation a également pour objectif de nouer un partenariat avec des entreprises à but non lucratif, qui prennent l’engagement de planter au minimum un arbre après avoir vendu un produit. Association Land Art encourage la plantation des forêts, car, cette action permet aux hommes d’assurer un meilleur futur pour les générations à venir.

Pour un meilleur résultat, Association Land Art privilégie la plante des arbres polyvalents. Non seulement ces espèces absorbent des tonnes de dioxyde de carbone et répand une grande quantité d’oxygène, mais elles servent aussi de pâturages et de cachette pour un bon nombre d’animaux sauvages. Pour la plante de ces arbres, cette organisation se tourne vers des terres agricoles polluées, détériorées, dont l’accès est difficile et qui produisent très peu. Cette association veille à ne surtout pas diminuer la production alimentaire dans des aires agricoles à importants rendements.

Les Amis de la Terre France

Les Amis de la Terre France sont une association qui est née en 1970. Elle a d’ailleurs participé à la mise sur pied du premier réseau écologiste du monde à savoir : Friends of the Earth International. L’ensemble des membres de ce réseau est chiffré à plus de 1,5 million repartis sur les 5 continents, dans 72 pays exactement.

Les effets du climat ne connaissant pas de frontières, Les Amis de la Terre France posent des actes à la fois sur le plan local, national et international. Pour pouvoir parler et agir librement, ce réseau ne dépend d’aucun pouvoir, qu’il soit politique, économique ou même religieux.

Maison de l’Environnement de la Métropole de Lyon

Cette organisation a vu le jour en 1994 et réunit 40 associations qui ont pour but de protéger l’environnement. Il s’agit aussi d’un milieu de rencontres et de partage d’informations sur les enjeux liés à l’environnement. À cet effet, ce réseau est ouvert aussi bien aux citoyens, qu’aux associations et entreprises qui ont à cœur de protéger notre planète contre les menaces dont elle fait l’objet.

Par le biais des nombreux programmes qu’elle met en place, la Maison de l’Environnement propose à tous ses membres d’avoir suffisamment d’informations et d’outils pour adopter eux-mêmes et aussi sensibiliser leur entourage en vue de l’adoption des gestes écologiques.

En mettant ensemble leurs atouts, leurs expériences et savoir-faire, les associations qui font partie de la Maison de l’Environnement mettent sur pied des activités complètes sur les questions environnementales pour des publics divers.

Urbanescence

Cette association a pour spécialité l’écologie urbaine, certainement parce que les grandes agglomérations sont par excellence les milieux où les habitants brillent par des comportements anti écologiques. Urbanescence crée une nouvelle connexion entre les citadins et la nature et met par ailleurs sur pied des projets pédagogiques à but collectif et qui visent à sensibiliser autant de citadins que possible à la protection de notre planète.

Les actions de cette association portent sur différents axes. Elle intervient entre autres sur la permaculture, la biodiversité urbaine, l’agriculture urbaine, la sensibilisation… En plus des actions qu’elle entreprend elle-même, cette association assiste des communautés dans leurs processus de création de la biodiversité ainsi que tous les projets qui portent sur la protection de l’environnement.

Très souvent, cette association organise des ateliers pour sensibiliser, former et aussi apprendre aux gens à faire du jardinage. Si vous souhaitez participer à un de ces ateliers, vous pouvez joindre Urbanescence par le biais de l’un de ses sites pilotes. Pour en savoir davantage sur les activités de cette association, vous pouvez vous rendre sur son site web ou encore consulter sa page Facebook.

Perennis

Cette association a vu le jour en 2005 et a pour objectif de protéger et de transmettre notre héritage naturel aux générations à venir. Perennis est à la fois un milieu de réflexions, d’expérimentation, de pratique, d’évaluation en ce qui concerne l’éducation et la gestion environnementale. Elle s’applique également à informer le grand public sur les questions liées à notre planète, notamment à sa protection.

En sa qualité d’expert environnementale, l’association Perennis réalise un état des lieux par le biais d’un inventaire avant de passer à une intervention. Ces inventaires portent sur l’habitat, la faune et la flore, et vient par la suite une évaluation patrimoniale.

Comme autre domaine d’action de cette association, elle gère les milieux naturels qui ont pour base la biologie de la conservation. L’objectif visé ici est la préservation de la biodiversité, ainsi que des espèces en voie de disparition.

Perennis travaille également sur le volet de l’éducation environnementale. Avec cette association, la protection de notre héritage naturel passe aussi par des campagnes de sensibilisation. Cette sensibilisation a été accentuée en 2017, année au cours de laquelle cette association réalisait 16 interventions chaque semaine. À ce jour, la sensibilisation se fait à travers le Club Nature ainsi que quelques événements. 

Auteur du message: Etienne

Etienne
Très porté sur l'environnement et sur l'écologie, je souhaite sensibiliser les plus sceptiques à travers mes articles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *