En quoi le bois constitue-t-il un matériau écologique et durable pour la construction ?

Le bois fait partie des nombreux cadeaux que nous a offerts la nature. Obtenu grâce aux arbres, il est considéré comme une matière première en fabrication de mobilier et en construction maison. En matière de construction, le bois a prouvé qu’il était le plus durable et le plus écologique. En quoi donc le bois est-il un matériau durable et écologique ? C’est essentiellement à cette question que répondra cet article. Nous vous invitons à tout découvrir.

Le bois, un élément durable dans le temps


Miser sur le bois pour sa construction, c’est un investissement à long terme. En effet, le bois est naturellement résistant et en fonction de sa qualité, il peut résister à de nombreux dysfonctionnements externes et même à des changements environnementaux sur de nombreuses années. En parlant de qualité de bois, on distingue cinq catégories classifiées en fonction de la durabilité des types de bois. Il permet donc de connaître quel type de bois est adapté à l’extérieur et à l’intérieur. Ainsi, les bois obtenus à partir du chêne, du cerisier ou du frêne (classe1) par exemple sont faits pour l’intérieur. Par contre, l’iroko, le châtaignier, le mélèze ou le teck (classe 3) sont mieux en extérieur. C’est le duramen, une composante interne du tronc, qui assure la durabilité naturelle du bois. Dur et sec, c’est la partie centrale du bois et la plus sombre. Sa nature permet de déterminer la durée de vie du bois et la classe de l’essence. Vous pouvez découvrir les meilleurs bois pour la construction ici https://www.e-wood.fr.

Le bois, un matériau en harmonie avec l’environnement


L’utilisation du bois pour la construction est écologique. Ressource renouvelable et biodégradable et sans carbone, il utilise moins d’énergie que les autres matériaux de construction. Sa production ne nécessite pas une importante transformation industrielle, ce qui permet de réduire l’émission des gaz à effet de serre. Son utilisation ne nécessite pas l’apport d’autres ressources comme l’eau, il est donc économique et limite les gaspillages tant en énergies qu’en ressources financières. Etant également un élément sec et dur, le bois est un faible conducteur d’électricité (isolant). Par conséquent, il assure l’économie d’énergie et protège l’homme.

Le chantier de bois est souvent plus propre comparé au chantier de béton par exemple. De plus, les déchets issus de son utilisation (copeaux ou déchets de scierie) sont réutilisables dans plusieurs domaines. Non seulement ils ne polluent pas, mais sont réutilisables. Lorsqu’ils ne sont pas utilisés, ils sont biodégradables. Cela évite donc de nombreux dangers environnementaux comme la pollution des sols.

L’utilisation responsable et sans abus du bois ne participe pas au réchauffement climatique. Au contraire, il le freine. L’utilisation du bois contribue tout simplement à la préservation de l’environnement.

Le bois, un bien naturel disponible


L’étendue de la végétation sur la surface de la Terre est immense et variée. Les arbres existent donc de manière abondante et sont disponibles partout. Et comme on obtient le bois après l’abattage et le découpage des troncs d’arbre, la végétation représente alors un fournisseur bien prévisible en bois de toute qualité.

Il faut toutefois une bonne politique de reboisement et d’utilisation modérée du bois.

Auteur du message: Etienne

Etienne
Très porté sur l'environnement et sur l'écologie, je souhaite sensibiliser les plus sceptiques à travers mes articles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *