Isolation des murs par l’extérieur : Atouts et coût des travaux

Adaptée essentiellement à la rénovation énergétique, l’isolation des murs par l’extérieur (ITE) consiste à envelopper les parois externes d’un bâtiment à l’aide des produits isolants. Dans le secteur de la construction et de l’isolation, ce système s’appelle « mur-manteau » pour signifier qu’il couvre les murs porteurs, c’est-à-dire la structure même de l’habitation. Ces ouvrages de maçonnerie qui forment l’enveloppe d’une maison ou d’un local s’effectuent généralement en briques, en parpaings ou en pierre. L’ITE améliore grandement le confort thermique d’un logement et permet de réaliser des économies d’énergie conséquentes. Pour connaitre tous les atouts de ce système ainsi que le coût des travaux, nous vous invitons à parcourir les différents paragraphes de cet article.

Isolation des murs par l’extérieur : les atouts du système


Lorsque vient le moment de réaliser un ravalement extérieur sur une maison, il s’avère particulièrement intéressant d’investir dans l’ITE (Isolation thermique par l’extérieur). En effet, il n’existe pas de technique plus efficace que ce système. C’est vrai que le prix des travaux d’isolation extérieure reste plus élevé que celui d’une traditionnelle isolation par l’intérieur. Cependant, bien isoler les parois externes de votre logement présente de nombreux avantages. C’est d’ailleurs pour cela que cette solution devient de plus en plus plébiscitée par l’industrie du bâtiment. Vous trouverez ci-dessous les différents atouts qu’offre ce type d’isolation.

Améliorer son confort thermique en toute saison

Isoler les murs de sa maison par l’extérieur, c’est comme envelopper cette dernière d’un manteau bien chaud. En réalité, l’isolant s’applique en continu sur tous vos parois, surtout aux endroits représentants des ponts thermiques comme les contours des fenêtres, le balcon, le plancher et autres. Finis donc les courants d’air, les murs froids et la difficulté à augmenter la température dans les différentes pièces de votre habitation. Bref, ce système vous permet de gagner en confort dans votre logement.

Cette méthode sert également à refaire l’enduit de façade et donc à effectuer à la fois des travaux d’isolation et le ravalement extérieur. Par ailleurs, l’ITE permet d’atténuer considérablement les bruits provenant de l’extérieur. Ceci demeure particulièrement agréable dans les lieux bruyants (maison située dans le périmètre d’un aéroport, proche d’une voie ferrée ou près d’une route très pratiquée).

Réaliser d’importantes économies d’énergie

L’isolation des murs par l’extérieur permet d’abaisser les besoins en refroidissement et en chauffage. En matière de chauffage par exemple, abaisser la température même de 1 °C dans votre maison équivaut à environ 7 % d’économies d’énergie. Pensez donc à la somme que vous pourrez économiser en isolant correctement votre logement. D’un autre côté, cette isolation ne concerne pas que les murs, mais aussi la toiture. Cela vaut surtout le coup, si votre habitation dispose des combles aménagés.

En isolant le toit par l’extérieur, vous allez bénéficier d’une inertie optimale dans votre maison. Autrement dit, les pièces se refroidiront moins vite en hiver et se réchaufferont moins vite pendant l’été. Isoler votre logement par l’extérieur vous permet également d’être en conformité avec les exigences de la réglementation thermique 2012 (RT 2012) pour la limitation de l’émission de gaz à effet de serre et de la consommation énergétique des bâtiments.

Continuer de vivre chez soi malgré le déroulement des travaux et valoriser son bien

Quand bien même isoler les murs par l’extérieur reste un gros chantier, vous serez très peu dérangé par les travaux. Ceux-ci demeurent moins contraignants tout en étant importants. Il suffit de dégager tous les murs extérieurs d’une habitation, c’est-à-dire d’enlever les gouttières, volets ou encore plantes grimpantes pour que l’isolant soit posé. Ainsi, les occupants pourront continuer à vivre normalement dans le logement. Ceci n’est pas le cas lors d’une isolation par intérieur.

D’autre part, la réalisation de ces travaux permet de valoriser votre bien immobilier. Grâce à ce système, les murs qui constituent la véritable structure de la maison conserveront de manière durable leur beauté et votre maison obtiendra une note élevée après le diagnostic de performance énergétique (DPE). En cas de revente, vous allez donc vendre votre logement plus cher qu’une habitation énergivore que le futur acquéreur devra rénover.

Préserver son espace intérieur

C’est un argument de poids qui encourage beaucoup de propriétaires, surtout ceux des logements aux petites surfaces, à lancer des travaux d’isolation de leurs murs par l’extérieur. En réalité, contrairement à une isolation par l’intérieur, l’isolant s’applique dans le cas de l’ITE à l’extérieur et donc ne présente aucune répercussion sur les volumes intérieurs. Que l’épaisseur du produit isolant soit de 100 mm en une couche ou de 140 + 80 mm en deux couches, cette méthode préserve l’espace habitable de votre maison. Toutefois, veillez à respecter les règles imposées par le plan local d’urbanisme de votre commune lors du déroulement des travaux.

Prix de l’isolation des murs par l’extérieur


Avant toute chose, sachez que de nombreux paramètres influencent le prix de l’isolation des murs par l’extérieur. Il s’agit des facteurs ci-après :

  • La surface et les spécificités de la maison à isoler : plus la surface de votre logement s’avère grande, plus vous allez débourser pour la réalisation des travaux. Aussi, le coût de votre ITE varie selon les spécificités de votre habitation. Le nombre de fenêtres, de portes et l’architecture de votre domicile influent ainsi sur le montant final de votre investissement ;
  • La technique d’isolation choisie : deux techniques s’utilisent pour isoler les parois externes d’un logement : l’isolation sous enduit et l’isolation sous bardage. La première méthode qui reste la plus courante consiste à recouvrir les panneaux isolants d’un sous-enduit puis d’un enduit de finition. La deuxième technique quant à elle permet de fixer lesdits panneaux à une ossature métallique et les recouvrir d’un bardage ;
  • L’isolant choisi : vous pouvez employer différents types d’isolants pour isoler vos parois par l’extérieur comme les fibres de bois, la laine de coton, le polyuréthane, etc. Le matériau sélectionné présente bien évidemment une incidence sur le coût final de vos travaux ;
  • La main-d’œuvre : vous devez prendre en compte le montant de cette dernière pour définir le prix de votre isolation. À cet effet, vous pouvez demander divers devis auprès de différents prestataires. Cela vous permettra de comparer les coûts et de choisir l’offre qui correspond à vos besoins.

Le prix de l’isolation des murs par l’extérieur se situe entre 100 € et 200 € le m². Par ailleurs, sachez que la somme à prévoir pour vos travaux d’ITE demeure directement liée à la technique d’isolation choisie. Si vous optez pour l’isolation des murs sous enduit, vous allez dépenser entre 110 € et 180 € le m². Pour l’isolation des murs sous bardage, prévoyez entre 140 € et 230 € le m².

Quelles aides financières pour isoler ses murs par l’extérieur ?

En plus de vous garantir de meilleures performances thermiques, l’isolation des murs par l’extérieur vous permet également de bénéficier des aides financières de la part du gouvernement. Voici quelques exemples :

  • MaPrimeRénov’ : c’est une aide de l’Agence nationale de l’habitat (Anah). Elle se calcule selon vos revenus. Pour l’isolation thermique par l’extérieur, cette subvention peut atteindre 75 €/m² ;
  • L’écoprêt à taux zéro : il s’agit d’un crédit bancaire dont les intérêts restent à la charge de l’État. En fonction des travaux réalisés, vous pouvez souscrire un prêt allant jusqu’à 30 000 € sur une durée de 15 ans ;
  • La TVA réduite à 5,5 % : l’isolation des murs par l’extérieur demeure l’un des travaux qui bénéficient d’une réduction du taux de TVA à 5,5 % ;
  • Les aides locales et régionales : certaines mairies et collectivités offrent des aides financières pour vos travaux de rénovation. Pour savoir si vous pouvez obtenir ces subventions, renseignez-vous directement auprès de votre mairie.

Pour bénéficier de ces différentes aides, vous devez appeler un artisan Reconnu Garant de l’Environnement (RGE) pour vos travaux. Ces accompagnements de l’État vous permettront sans aucun doute de réduire le prix de votre isolation.

Comment bien choisir son isolant ?

Le choix d’un isolant ne s’effectue pas au hasard. Vous gagnerez beaucoup si vous vérifiez certaines normes et recommandations avant d’opérer votre choix. Pour vous aider à sélectionner un matériau de qualité, voici quelques points que pouvez vérifier avant tout achat :

  • Choisir un niveau de performance thermique (R) qui dépasse 3,7 m². K/W : c’est le niveau minimal imposé par la RT 2012. Toutefois, cela peut changer selon les régions ;
  • Vérifier la conformité de l’isolant à la norme CE : le sigle se retrouve souvent sur les emballages pour montrer que ces derniers respectent les normes de sécurité en la matière ;
  • Opter pour les matériaux qui disposent de la certification française ACERMI : celle-ci renseigne sur la résistance thermique du produit isolant ;
  • S’orienter vers un classement EUROCLASSES A ou B : cette classification permet de connaitre la réaction au feu des matériaux de construction.

Le prix moyen des isolants varie selon le type de produit choisi. À titre illustratif, la laine de coton coûte 23 €/m², les fibres de bois reviennent à 18 €/m² et le polyuréthane s’achète à 20 €/m².

Sur un autre plan, sachez que deux techniques de pose s’emploient habituellement pour l’isolation des murs par l’extérieur : la pose collée et la pose calée chevillée. La première méthode s’utilise généralement lorsque le mur ne présente aucun défaut, c’est-à-dire que la surface reste bien plate et nue. C’est une technique adaptée aussi bien à la rénovation qu’aux bâtiments en construction. En ce qui concerne la seconde technique, elle s’emploie pour n’importe quel type d’isolant et dure très bien dans le temps.

Auteur du message: Etienne

Très porté sur l'environnement et sur l'écologie, je souhaite sensibiliser les plus sceptiques à travers mes articles.