Le recyclage des déchets plastiques : comment ça fonctionne ?

De nos jours, plusieurs méthodes existent pour pallier ou freiner la prolifération des déchets plastiques qui sont nuisibles pour l’environnement. Parmi ces méthodes, le recyclage s’affiche comme l’une des plus utilisées par l’État, les entreprises ou les organisations non gouvernementales. Comment ces déchets plastiques sont-ils recyclés ? Quel est le processus suivi pour aboutir à de nouveaux plastiques réutilisables ? Partez ici à la découverte de tout le processus de recyclage.

 

Les différentes étapes du processus de recyclage

Le recyclage des déchets plastiques s’effectue suivant plusieurs étapes et en mettant en œuvre certaines méthodes.

 

Première étape : La collecte des plastiques

La collecte est une étape décisive dans le processus de recyclage des déchets plastiques. Elle est effectuée par les simples utilisateurs du plastique qui font le tri de leurs déchets plastiques à la maison et les dépose dans les bacs ou conteneurs de tri prévus à cet effet. Il peut s’agir des bouteilles et flacons en plastique, des sacs et films en plastique ou des pots ou récipients en plastique. Toutefois, certains types de plastiques ne sont pas recyclables, comme les plastiques ayant contenu des substances ou liquides extrêmement toxiques, dont les insecticides et les poisons. Il est donc conseillé de ne pas les mélanger aux déchets plastiques recyclables. Après cette étape, les plastiques ainsi collectés sont convoyés vers un centre spécialisé de tri.

 

Deuxième étape : Le centre de tri

 

 

C’est la grande étape de sélection minutieuse. En effet, tous les déchets plastiques ne possèdent pas les mêmes composantes. L’objectif ici est de regrouper par famille, les différents plastiques collectés. On trouvera par exemple :

  • Le polyéthylène téréphtalate (PET) utilisé dans la fabrication des bouteilles d’eau, des boissons gazeuses, des flacons alimentaires ou d’huiles de cuisson ;
  • Le polyéthylène haute densité (HDPE) utilisé dans la fabrication des bouteilles de lait, des pots de yaourt, des sacs en plastique ou des sachets pour céréales ;
  • Le polystyrène (PS) utilisé dans la fabrication des boitiers de CD, d’assiettes et gobelets jetables ou des boites pour les œufs ;
  • Le polypropylène (PP) utilisé pour fabriquer les flacons de pilules, les couvercles de bouteilles ou les pots de ketchup.

Nombre parmi ces différents plastiques ne sont pas recyclés. Les plastiques recyclés ou recyclables sont reconnus grâce à un symbole en forme de triangle dessiné avec trois flèches de direction, retrouvé généralement en dessous de ces plastiques. Cette phase de regroupage minutieux par famille achevée, les déchets plastiques passent à une étape de compactage. Celle-ci consiste à ramollir et aplatir le plus possible, les déchets plastiques grâce à des machines spéciales. Les différentes étiquettes ou autres affichages collés sur les plastiques sont retirés grâce à la vapeur d’eau. On obtient par la suite d’énormes blocs cubiques appelés balles de plastiques. Celles-ci sont ensuite convoyées vers un autre centre pour la troisième étape  : celle du broyage et du nettoyage.

 

Troisième étape : Le broyage et le nettoyage

 

 

À cette étape, les balles de plastiques sont envoyées dans une machine où chaque plastique est soigneusement nettoyé. Cela permet de débarrasser l’ensemble de toutes les impuretés qui pourraient s’y retrouver. Une fois nettoyés, les plastiques sont envoyés dans des broyeurs de grande capacité où ils sont minutieusement broyés et déchiquetés grâce à des lames rotatives. Généralement après cette phase, on obtient des paillettes de différentes couleurs. Le résultat obtenu est introduit dans des laveuses industrielles pour un deuxième nettoyage. Au cours de ce nettoyage, les plastiques de type PET ou HDPE coulent, ceux provenant des bouchons et couvercles restent en surface. S’en suit, l’étape de séchage des paillettes.

 

 

Quatrième étape : Le séchage

 

Les paillettes obtenues ayant été nettoyées à l’eau et donc mouillées, cette étape consiste à les débarrasser de toute cette eau. Pour ce faire, diverses techniques peuvent être utilisées. Par exemple, les centrifugeuses sont utilisées pour sécher toute l’humidité contenue dans les paillettes. Elles servent également à débarrasser ces paillettes des dernières impuretés. Cela est nécessaire pour obtenir un mélange homogène.

 

Cinquième étape : L’homogénéisation

Après l’étape de séchage, le résultat obtenu est entièrement du plastique à l’état pur. Suivant différents procédés techniques très précis, cet ensemble de plastiques est envoyé dans un silo où il est chauffé à très forte température. Le chauffage continue jusqu’à l’obtention d’un ensemble homogène sur le plan couleur, comportement et texture. Tout ceci s’effectue en prenant en compte les consignes des clients ou la nature des objets finaux à fabriquer sur la base du plastique recyclé.

 

Sixième étape : L’obtention des granulés

 

La pâte homogène issue de l’étape précédente passe par une autre machine appelée extrudeuse. Celle-ci modifie la pâte et produit des monofilaments ou fils qui refroidissent au contact avec l’air et l’eau. Les fils refroidis sont récupérés par un autre système qui les découpe généralement en petits grains. On obtient ainsi des granulés prêts à servir dans la fabrication de nouveaux objets. Les granulés issus du polytéréphtalate d’éthylène ou PET serviront par exemple dans la confection de vêtements polaires, de sacs de courses, de meubles, de bidons pour les boissons ou de tapis ; ceux issus du polyéthylène haute densité serviront dans la confection des pots de yaourt, de stylos ou de matériaux de construction et ceux issus du vinyle ou PVC pourront servir dans la fabrication des emballages de détergents, de tuyauterie ou de matériel médical. Il est important de savoir que le plastique n’est pas recyclable à vie. Après un certain nombre de cycles de recyclage, le plastique est incinéré comme le verre.

 

 

Tout savoir sur le recyclage des déchets plastiques

 

Il vous est surement déjà arrivé de vous demander pourquoi faut-il recycler des matières que vous avez déjà jetées ou dont vous n’avez plus besoin et pourquoi y a-t-il autant d’attention autour des déchets plastiques. Découvrez dans ce guide, toutes les réponses à ces différents questionnements.

 

Les enjeux du recyclage des déchets plastiques

 

Dans un monde de plus en plus enclin au changement climatique, à la pollution et à la destruction de l’environnement, il est tout naturel de rechercher des solutions idoines pour freiner un tant soit peu cet état de choses. Le recyclage des déchets plastiques s’impose comme l’une des solutions les plus efficaces pour lutter contre la pollution de l’environnement. En effet, les déchets plastiques ont de grands impacts sur la santé des populations, sur les espèces animales et sur la biodiversité en général. À titre illustratif, selon les scientifiques, un déchet plastique enfoui dans le sol prend environ 100 ans pour se dégrader, ce qui se révèle très nuisible pour l’environnement. Jetés dans la nature, les déchets plastiques peuvent se retrouver d’une manière ou d’une autre dans la mer et ainsi nuire aux animaux aquatiques. Ces mêmes plastiques enfouis dans le sol finissent par porter atteinte aux cultures, car les empêchant d’étendre leurs racines sous la terre pour trouver les minéraux nécessaires à leur développement. Le recyclage présente donc plusieurs avantages parmi lesquels on peut énumérer :

  • La diminution de la pollution et des risques écologiques, car 1 tonne de plastique recyclé équivaut à 800 kg de pétrole brut économisé ;
  • La protection de l’environnement, car moins de déchets plastiques seront jetés ;
  • La protection des espèces animales en général et des espèces aquatiques en particulier ;
  • La préservation des ressources parce que moins de matières premières seront utilisées et ;
  • La préservation de la couche d’ozone, car moins de matières nuisibles seront brulées.

 

Auteur du message: Etienne

Très porté sur l'environnement et sur l'écologie, je souhaite sensibiliser les plus sceptiques à travers mes articles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *