Pompe à chaleur air-air : Description, fonctionnement, atouts et inconvénients !

Apparues dans l’industrie vers la fin du XIXème siècle, les pompes à chaleur (PAC) ont connu de grandes évolutions pour s’adapter aux besoins en énergie des ménages. Aujourd’hui, on retrouve sur le marché une grande variété : des dispositifs géothermiques aux systèmes air-eau en passant par les pompes air-air. Cette dernière catégorie constitue une véritable innovation en matière de chauffage. Elle offre de nombreuses possibilités à son utilisateur. Cet article vous en dit plus.

Qu’est-ce que la pompe à chaleur air-air ?

La PAC air-air est un système de chauffage aérothermique qui fonctionne au moyen d’une énergie gratuite. En effet, elle utilise les calories de l’air extérieur pour augmenter de manière efficace la température de votre logement.

Elle se retrouve de plus en plus dans les foyers et se révèle appropriée pour le respect de la réglementation RT 2012 visant une réduction de la consommation énergétique. En général, une pompe à chaleur air-air se compose de deux unités différentes.

Installée à l’extérieur, la première constitue une borne qui puise les calories présentes dans l’air. Ces dernières seront ensuite transformées en énergie. Pour optimiser le rendement énergétique de cette opération, cette unité doit être installée dans un milieu bien aéré.

La seconde partie de votre installation se charge de diffuser la chaleur dans votre domicile grâce à des ventilo-convecteurs. Outre cette composition, il existe deux différentes versions de cet équipement.

Vous pouvez opter pour un dispositif mono-split qui se compose d’une unité extérieure et d’un seul module intérieur. Pour une pièce plus grande, il serait alors préférable de choisir la version multi-split qui associe une unité extérieure et plusieurs (jusqu’à cinq) modules intérieurs.

La pompe à chaleur air-air est un dispositif adapté pour les régions avec un climat doux ou tempéré puisque son rendement dépend de l’environnement extérieur. Le rendement sera donc moins important dans un milieu à fortes variations climatiques.

Aussi, la quantité de chaleur fournie baisse avec la température. Cet équipement peut donc s’avérer inutile dans les régions très froides et cesse même de fonctionner en deçà de -10 à -20 degrés.

Comment fonctionne ce type de système de chauffage ?

La pompe à chaleur air-air fonctionne au moyen d’un système composé d’un circuit de fluide frigorigène, à l’instar des réfrigérateurs. Le principe repose sur l’utilisation d’une énergie écologique et absolument gratuite.

Néanmoins, un minimum d’électricité est exigé pour le fonctionnement du compresseur. Tout d’abord, l’unité extérieure du dispositif se charge de puiser les calories de l’air. Sous l’effet de cette énergie absorbée, la température du fluide frigorigène augmente et celui-ci passe de l’état liquide à l’état gazeux en s’évaporant.

C’est à ce stade que le compresseur intervient. Alimenté par un moteur électrique, il aspire le fluide frigorigène, compresse puis condense les calories qu’il contient. Le fluide gazeux se retrouve sous haute pression avec un niveau optimal de chaleur.

Cette dernière sera alors transmise à votre logement par condensation du fluide frigorigène et le gaz repasse à l’état liquide. Enfin, un détendeur fait baisser la pression du fluide jusqu’au niveau indispensable à l’évaporation.

Au contact de l’air extérieur, la vapeur émise permet la reprise d’une nouvelle émission de chaleur. Le fonctionnement de la pompe à chaleur air-air peut donc être considéré comme un processus cyclique. Comme mentionné plus haut, la diffusion de la chaleur émise par le dispositif au sein de votre appartement ou maison se fait par des ventilo-convecteurs.

Vous devrez donc en installer si vous n’en disposez pas encore. Dans la pratique, ceux-ci peuvent être fixés au mur ou encore encastrés dans le mur ou le plafond. En ce qui concerne leur fonctionnement, ils ont besoin d’énergie électrique pour assurer pleinement leur fonction.

Quels sont les avantages d’un tel dispositif ?

L’installation d’une pompe à chaleur air-air pour le chauffage de votre logement présente un grand nombre d’avantages :

  • un système facile d’installation et accessible à un prix raisonnable ;
  • un chauffage écologique sans émission de CO2 ;
  • un appareil utilisable en été comme en hiver, etc.

Un système facile d’installation et accessible à un prix raisonnable

Le premier atout de cet équipement réside dans son prix relativement bas. En effet, les chauffages de type aérothermique sont moins chers que les chauffages géothermiques qui exigent de lourdes et délicates installations.

En ce qui concerne le PAC air-air, il se pose beaucoup plus facilement. Il suffit de poser l’unité extérieure dans un milieu bien aéré comme la cour de votre maison ou votre jardin, sans besoin d’enterrer des capteurs dans le sol. Néanmoins, vous devez faire appel à un professionnel pour le montage de votre dispositif.

En général, pour l’acquérir et l’installer, vous devez prévoir un montant allant de 5 000 à 10 000 euros, soit deux fois moins qu’un équipement géothermique.

Un chauffage écologique sans émission de CO2

Comme mentionné plus haut, la pompe à chaleur air-air fonctionne grâce à l’énergie naturelle contenue dans l’air et à l’électricité. Ainsi, la quantité de dioxyde de carbone (CO2) émise par ce dispositif lors de son chauffage est équivalente à celle du chauffage puisque les gaz à effets de serre liés à l’électricité sont comptabilisés par les producteurs d’énergie.

Cependant, le chauffage de l’air ambiant est l’œuvre du soleil et ne s’accompagne pas de dégagement de CO2. Ainsi, les émissions de dioxyde de carbone liées à ce dispositif de chauffage sont nulles. La pompe à chaleur air-air est donc considérée comme un système écologique et vous pourrez donc recevoir une écoprime.

Un appareil utilisable en été comme en hiver

La majorité des pompes à chaleur air-air sont des appareils de type réversible. Autrement dit, elles peuvent produire à la fois de l’air chaud comme de l’air froid. Vous pourrez donc vous en servir comme dispositif de chauffage ou climatisation selon la période.

Ainsi, le dispositif de chauffage sera utilisé en été pour insuffler de l’air frais dans votre logement et rejeter l’air chaud à l’extérieur plutôt que pour absorber les calories extérieures. La pompe à chaleur air-air possède donc une double utilisation qui en fait le système de chauffage idéal pour les zones à climat doux ou les régions chaudes.

Des économies d’énergie importantes

Les pompes à chaleur air-air ont généralement un excellent rendement qui se justifie par un coefficient de performance (COP) moyen de 3. Cela signifie qu’en utilisant 1 kWh d’électricité pour l’alimentation de votre dispositif, ce dernier produit environ 3 kWh d’énergie thermique pour le chauffage de votre logement.

Il vous permet donc de réaliser des économies importantes sur votre consommation d’électricité. Plus précisément, vous divisez par 3 la quantité d’électricité utilisée pour le chauffage ou la climatisation de votre maison.

Par ailleurs, plus le COP de votre appareil est élevé, moins vous consommez de l’énergie électrique. Il constitue donc un détail à analyser à l’achat de votre équipement. Par ailleurs, ce système de chauffage peut facilement être piloté.

Les différents systèmes intelligents intégrés dans les ventilo-convecteurs vous permettent de programmer votre appareil à distance, sans trop vous gêner. Vous pourrez donc adapter la chaleur diffusée à vos habitudes de vie sans perdre de l’énergie et sans en dépenser inutilement.

Quels sont les inconvénients d’une pompe à chaleur air-air ?

Comme tout dispositif, la pompe à chaleur air-air possède quelques inconvénients malgré ses nombreux avantages.

Un nombre limité d’aides financières

En général, l’État offre des subventions pour l’installation et la pose de systèmes de chauffage économiques. Cependant, la pompe à chaleur air-air bénéficie de très peu d’aides, comparativement à la PAC air-eau et aux dispositifs géothermiques.

Cela ne veut quand même pas signifier que vous ne disposez d’aucune prime. Vous pourrez profiter par exemple de la Prime Effy, des aides de l’Anah ou encore de l’indemnité écoprime.

Un dispositif utile seulement pour le chauffage

Contrairement à la PAC air-eau, la pompe à chaleur air-air diffuse la chaleur grâce à des ventilo-convecteurs. Elle ne peut donc pas être utilisée pour chauffer l’eau chaude sanitaire (ECS).

De ce fait, vous devez prévoir un investissement supplémentaire pour un autre de système pour le chauffage de l’eau. Vous pourrez donc choisir une pompe à chaleur air-eau ou géothermique, une chaudière ou encore un chauffe-eau solaire.

Une quantité de chaleur insuffisante

Quand la température de l’air extérieur devient trop basse, l’unité extérieure de votre pompe à chaleur air-air n’arrive plus à y puiser les calories nécessaires au chauffage du fluide frigorigène. Le coefficient de performance baisse alors très rapidement et la quantité de chaleur émise devient insuffisante.

Cette situation s’observe très fréquemment dans les régions montagneuses où un système géothermique sera plus approprié. Pour vous rassurer en ces périodes de froid intense, vous devez donc penser à installer un dispositif alternatif, économique et très performant. Ce type de PAC n’est donc pas approprié pour les régions à forte pression.

Un équipement parfois encombrant

Bien que l’installation de la pompe à chaleur air-air par un professionnel soit assez simple, elle peut exiger de revoir l’organisation de vos pièces. En réalité, vous devez prévoir suffisamment d’espace pour la pose de l’unité extérieure et le montage des unités intérieures.

Outre l’espace, ce système de chauffage peut parfois être trop bruyant. Il a un niveau sonore de 45 décibels en moyenne. Le son émis par l’unité extérieure peut donc être entendu à cinq mètres environ. Pour cela, vous devez éviter de le poser près d’une fenêtre, la vôtre ou celle de vos voisins.

Auteur du message: Etienne

Etienne
Très porté sur l'environnement et sur l'écologie, je souhaite sensibiliser les plus sceptiques à travers mes articles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *