Pompe à chaleur : définition, avantages et installation, que retenir 

Pour réguler l’atmosphère ambiante des résidences, la plupart des ménages ont recours aux systèmes de chauffage. Parmi les dispositifs les plus prisés, les pompes à chaleur connaissent une adhésion croissante ces dernières années. Mais au fond, que sait-on de ces appareils de chauffage ? Mieux, quels avantages présentent-ils ? Et surtout, comment réussir leur installation ? Vous trouverez réponse à ces interrogations en prenant connaissance du texte ci-dessous.

La pompe à chaleur, qu’est-ce que c’est ?

La pompe à chaleur est un dispositif capable de capter l’énergie du sol et de l’air et de la transférer à l’intérieur des résidences. À l’inverse donc des réfrigérateurs, elle permet de diffuser de la chaleur d’un milieu froid vers un milieu sec.

Dans les faits, cette diffusion de l’énergie emmagasinée s’effectue soit par :

  • L’eau, par l’intermédiaire du réseau hydraulique ;
  • Les planchers chauffants ou les radiateurs ;
  • Les systèmes d’insufflation d’air ;
  • Etc.

Retenons à toutes fins utiles qu’en raison de leur impact significatif sur l’environnement, ces dispositifs bénéficient d’une large gamme de subventions de l’État français. Voilà pourquoi ils font partie des appareils les plus prisés quand vient l’heure pour les ménages de changer de chauffage.

Pourquoi adopter une pompe à chaleur ?

La pompe à chaleur présente de très nombreux avantages. En plus de sa facilité d’installation, elle représente entre autres :

Une source d’énergie propre

Dans la longue liste des avantages de la pompe à chaleur, sa propreté et son impact sur l’environnement tiennent une place toute particulière. En effet, du fait de son système de fonctionnement, elle capte l’énergie du sol et de l’air.

Or, l’air étant à la fois une ressource naturelle et inépuisable, la pompe à chaleur met à disposition une énergie pure et propre. Elle ne dispose d’ailleurs pas d’espace de stockage des combustibles comme :

  • Le propane ;
  • Le fioul ;
  • Ou le bois.

C’est dire donc qu’elle fait partie des rares systèmes de chauffage ne rejetant aucune fumée dans l’atmosphère. On se retrouve donc loin des machines à production de gaz préjudiciable à l’environnement.

En somme, en optant pour la pompe à chaleur, vous réduirez drastiquement votre empreinte carbone. Dans les faits, vous faites un choix écoresponsable.

Un appareil multifonction

Comme démontré plus haut, la pompe à chaleur permet de transférer l’énergie d’un milieu A vers un milieu B. Dans la pratique, ce système de fonctionnement se réalise par l’intermédiaire d’un compresseur et un fluide caloporteur.

De ce fait, le dispositif parvient à chauffer l’intérieur des résidences durant les périodes hivernales, et à jouer le rôle inverse durant l’été. En d’autres termes, par l’inversion de son circuit, votre pompe à chaleur se substitue à un climatiseur durant les nuits chaudes d’été.

En clair, vous aurez à disposition, par le biais du même appareil, un système de chauffage et de rafraîchissement tout au long de l’année. Génial, n’est-ce pas !

Un dispositif performant

En dehors de sa double fonction de chauffage et de rafraîchissement, la pompe à chaleur se révèle aussi un dispositif performant. À la fois solide et robuste, elle dispose également d’une durée de vie pouvant aller au-delà de 40 ans. Et ce n’est pas tout !

Elle se caractérise également par sa performance extraordinaire. Pour preuve, son coefficient de performance fait partie des plus élevés. On raconte d’ailleurs qu’elle produit 4 à 5 fois d’énergie sur chaque kilowattheure utilisé. Mieux, ses moteurs sont résistants et ne nécessitent que très peu d’entretien.

Outre cet aspect, la pompe à chaleur vous permet de disposer d’un air pur. Cela s’explique notamment par la qualité de ses filtres à air qui sont réputés très efficaces.

Dans la pratique, ils purifient votre atmosphère intérieure et vous débarrassent des particules nuisibles à la santé. Votre santé en ressort donc préservé, et vous-même revigoré.

En somme, la pompe à chaleur se révèle un équipement à la fois fiable, performant et durable. Quoi demander de mieux !

Une solution économique

Pour installer une pompe à chaleur, il vous faudra débourser une somme comprise entre 5000 et 10 000 euros. Cet investissement qui à première vue pourrait paraître excessif n’en est véritablement pas un.

Outre l’amortissement engendré par sa performance et sa durabilité, ce dispositif vous permet de réaliser de grosses économies. Vous aurez désormais une meilleure maîtrise de vos dépenses, notamment celles relatives à vos factures d’électricité.

Cela s’explique par les caractéristiques exceptionnelles de cet appareil qui consomme très peu d’énergie. De nombreuses recherches ont d’ailleurs démontré la capacité de ce mode de chauffage à réduire la consommation en énergie.

Dans les faits, vous pourrez bénéficier d’une réduction énergétique pouvant atteindre les 75 %. Comme vous l’aurez compris, la grande disponibilité et le caractère inépuisable des ressources comme l’air jouent un rôle capital dans l’atteinte de ces performances.

L’autre bonne nouvelle, c’est qu’en raison de l’urgence climatique, de nombreuses aides sont accordées aux ménages pour son installation. Celles-ci varient d’une centaine à des dizaines de milliers d’euros.

Pour en bénéficier, il suffit de contacter votre fournisseur d’énergie par une simple demande. Vous pourrez aussi avoir recours à l’espace de conseil sur les aides.

Dans l’un ou l’autre des cas, vous bénéficierez d’un écoprêt à taux zéro. Gardez toutefois à l’esprit que le plafond accordé est de 30 000 euros. Planifiez donc votre projet de rénovation ou d’installation dans les limites de ce budget.

L’alternative idéale pour rafraîchir sa résidence

Comme mentionné précédemment, la pompe à chaleur est un appareil multifonction. Bien qu’il soit donc destiné à élever la température intérieure des habitations, cet usage n’est pas exclusif.

En inversant son circuit, il se substitue à un excellent climatiseur pour vous permettre d’affronter sereinement les périodes estivales. Voilà pourquoi on le qualifie de climatiseur réversible. Dans la réalité des faits, cette capacité lui provient de ces calories internes, qui sont cette fois transférées vers l’extérieur.

L’appareil idéal pour optimiser son espace intérieur

L’autre avantage de la pompe à chaleur, c’est sa capacité à consommer très peu d’espace. À l’inverse donc des radiateurs que vous installez le long de vos murs, vous pourrez disposer l’unité extérieure de ces appareils soit :

  • Dans le jardin ;
  • Sur le balcon ;
  • Ou dans la cour de votre résidence.

Quant aux ventilo-convecteurs, l’idéal serait de les installer juste au-dessus de vos portes. De quoi optimiser votre espace intérieur, n’est-ce pas !

Un dispositif ultra autonome

L’ultime avantage de la pompe à chaleur, c’est sa grande autonomie. Elle vous permet en effet de bénéficier d’un confort optimal sans avoir à vous inquiéter quotidiennement. Rechargeables, la plupart de ces dispositifs fonctionnent dans une autonomie totale.

Comment réussir son installation ?

Une fois les avantages de la pompe à chaleur maîtrisée, le moment est venu de passer à son installation. À ce stade, retenez qu’il vous faut poser les bons gestes pour réussir votre pari.

Dans cette optique, le premier réflexe à avoir, c’est de réfléchir à son emplacement. Cette manœuvre vous permet en effet de vous mettre à l’abri des nuisances sonores qu’elle pourrait engendrer. Voilà pourquoi le mur extérieur des garages fait partie des endroits les plus recommandés pour son installation.

Une fois votre choix opéré, il vous faut maintenant veiller à la solidité de la surface réceptrice. Installez ensuite des plots anti-vibratiles pour profiter de votre investissement en toute quiétude. Cette étape franchie, il ne vous reste plus qu’à procéder à l’installation de l’unité extérieure.

Auteur du message: Etienne

Très porté sur l'environnement et sur l'écologie, je souhaite sensibiliser les plus sceptiques à travers mes articles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *