Préserver la planète du réchauffement climatique : quelles solutions ?

Aujourd’hui, le réchauffement climatique est l’un des sujets qui défraient le plus la chronique. Chaque jour, au moins deux catastrophes climatiques se produisent dans le monde, avec des conséquences plus ou moins lourdes. En 2017 par exemple, près de 800 cas ont été enregistrés, soit nettement plus que la moyenne des évènements climatiques enregistrés depuis 2007. Selon les prévisions, les chiffres pourraient doubler dans les prochaines années si des mesures ne sont pas prises pour préserver la planète.  

Des civilisations englouties sous les eaux, des ouragans meurtriers, des ours blancs affamés sur la banquise… l’allure que prend le changement climatique fait peur. Face à la situation, beaucoup se sentent coupables et ne savent plus quoi faire pour rectifier le tir. Il existe pourtant des mesures qui, mises en pratique par tout le monde, pourraient aider à remédier au problème. Découvrez ici 7 solutions pour lutter contre le réchauffement climatique.

Utiliser des produits écoresponsables

Pour lutter contre le réchauffement climatique, il est important d’être sélectif lors de ses achats. Conscients de la nécessité d’agir pour préserver la planète, la majorité des fabricants proposent aujourd’hui des produits plus respectueux de l’environnement. Même lors de vos vacances, vous pouvez adopter des gestes comme le ski écoresponsable pour aider à préserver la planète.

Quoi qu’on en dise, nos pratiques quotidiennes produisent une grande quantité de déchets. Selon un sondage de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME), les déchets ménagers sont estimés à 515 kg par habitant en France, soit environ 30 millions de tonnes par an. Or, la plupart de ces déchets sont stockés en décharge ou incinérés, ce qui augmente l’émission de gaz à effet de serre.

Pour changer la donne, le mieux serait de préférer les produits réutilisables aux produits jetables. Dans votre cuisine, remplacez les rouleaux de papier essuie-tout par des torchons et des éponges. De même, vous pouvez vous séparer de votre film étirable pour faire place au silicone alimentaire, un produit que vous pouvez laver entre chaque utilisation. Si vous aimez particulièrement le vintage, n’hésitez pas à remplacer les mouchoirs en papier à usage unique par des mouchoirs en tissu.

Adopter de bonnes habitudes alimentaires

Pour lutter contre le réchauffement climatique, privilégiez les légumes et fruits de saison. En plus d’être bénéfiques pour l’organisme, ils produisent en moyenne 7 fois moins de GES que les autres produits de ce genre. N’hésitez pas à consulter un calendrier de légumes et fruits de saison pour mieux planifier vos menus.

Contrairement à ce que pensent certaines personnes, la viande ou les produits d’origine animale ne sont pas les seules sources de protéines. Ces nutriments se retrouvent en grande quantité dans des végétaux comme :

  • les légumes secs ;
  • les fruits à coque ;
  • les noix et graines ;
  • les lentilles ;
  • les pois chiches ;
  • les flocons d’avoine ;
  • etc.

Dans la mesure du possible, intégrez au moins une recette moins calorique à votre planning alimentaire hebdomadaire. Pour ce faire, vous n’avez pas forcément besoin de supprimer le rumsteck de votre alimentaire. Il suffit de réduire la quantité que vous avez l’habitude de consommer.

L’autre chose à éviter dans votre alimentation pour préserver la planète est le gaspillage de la nourriture. C’est presque un refrain que les mères chantent souvent à leurs enfants. Pourtant, force est de constater qu’un tiers de la production alimentaire finit chaque année à la poubelle. Dans les pays occidentaux, les chiffres sont encore plus alarmants. Or, cette habitude représente un énorme paquet de ressources (énergie, eau, argent, etc.) gaspillées, ce qui ne fait qu’augmenter l’impact environnemental. En minimisant le gaspillage de nourriture dans votre ménage, vous économisez vos ressources et réduisez considérablement les émissions de CO2.

Faire le tri de ses déchets

Le saviez-vous ? Le meilleur déchet, c’est celui que nous ne produisons pas. Pour cette raison, chaque personne doit s’interroger sur la nécessité de ses achats et privilégier les produits en vrac. Moins vous emportez des emballages en plastique dans votre maison, moins vous produirez de déchets.

En France, une bonne quantité des déchets sont recyclés, ce qui représente environ 5 % des émissions annuelles de CO2 sur l’ensemble du territoire national. C’est anodin, n’est-ce pas ? Pourtant, ce geste représente l’ensemble du transport aérien de la France et 20 % des émissions automobiles.

Grâce à la politique de traitement des déchets, il est désormais possible de produire des produits recyclés. Ainsi, l’extraction des matières premières est réduite, ce qui permet d’économiser près de 130 térawattheures, l’équivalent de 80 % de la consommation d’électricité dans les ménages français.

Lutter contre la déforestation

Vous le savez certainement : les arbres absorbent le dioxyde de carbone et rejettent de l’oxygène. Comprenez donc qu’il y aurait plus de CO2 dans la nature s’il n’y avait pas les arbres. C’est pour cette raison qu’il est important de préserver les forêts tropicales.

Dommage que certains humains coupent les arbres, parfois de façon anarchique pour satisfaire des besoins. Heureusement, d’autres humains plus écoresponsables s’évertuent à restaurer ces forêts tropicales. D’après les pronostics, environ 180 hectares d’espaces verts pourraient être restaurés dans les tropiques d’ici à 2050.

En attendant, il faut que chacun prenne conscience de la nécessité des arbres pour le bien-être des hommes en particulier et de la planète en général. Si l’exploitation des arbres est inévitable, chaque personne qui coupe un arbre devrait trouver le moyen d’en planter un autre.

Aujourd’hui, certains organismes font des mains et des pieds pour garantir une gestion durable des forêts. Si vous ne pouvez pas vous joindre à eux, vous pouvez néanmoins acheter des produits portant leur label pour soutenir leur action. Ainsi, vous contribuez à la préservation de la planète et aidez à lutter contre le réchauffement climatique.

Réduire sa consommation d’énergie

Préserver la planète passe aussi par une gestion efficiente de la consommation d’énergie. Pour limiter votre impact environnemental, une solution serait d’opter pour une énergie propre. Aujourd’hui, de plus en plus de fournisseurs font la promotion des énergies renouvelables qui aident à réduire les émissions quotidiennes de gaz à effet de serre.

Le soleil est une ressource naturelle et toujours disponible. Alors, dans la mesure du possible, n’hésitez pas à utiliser l’électricité produite par une centrale solaire. Ce choix vous permet non seulement de réduire votre facture, mais également de contribuer à la lutte contre le réchauffement climatique.  

De façon générale, les centrales solaires constituent un moyen efficace pour faire baisser ses émissions de CO2. Précisons cependant que les panneaux solaires individuels ont un atout non négligeable. Bien utilisés, ils vous aideront à économiser beaucoup d’argent et des tonnes de CO2.

Pour maximiser les économies, sélectionnez vos appareils avec soin. En général, une étiquette permet de connaitre la classe des produits que vous achetez. En optant pour des produits marqués A+, A++ ou A+++, vous mettez toutes les chances de votre côté de limiter votre impact environnemental et de réduire votre consommation d’énergie.

Opter pour des modes de transport plus doux

Consommation d’énergie, pollution de l’air, émission de CO2… les transports contribuent largement au réchauffement climatique. En France, ils sont à l’origine d’environ 30 % des émissions de GES. Que faire ?

Si les transports sont incontournables, il existe néanmoins des moyens de limiter leurs impacts. Vous pouvez par exemple privilégier les transports communs pour vous rendre au bureau au lieu d’utiliser votre propre véhicule. Si vous voulez, vous pouvez également opter pour le covoiturage qui est une solution pratique et avantageuse. Si vous ne pouvez pas supporter l’idée de partager une voiture avec d’autres personnes, investissez dans l’achat d’un véhicule électrique.

Sachant qu’il n’est pas toujours facile de prendre le bus ou de circuler en voiture dans certaines zones, le vélo ou la marche représente également une bonne solution. En plus d’être écologiques, ces solutions vous permettront d’entretenir votre santé.

Si vous aimez partir à l’aventure lors de vacances, choisissez un mode de déplacement écologique. Dans la mesure du possible, préférez le train au voyage aérien. En plus de la forte consommation de kérosène, l’avion contribue largement à la formation des nuages qui ne font qu’augmenter le réchauffement climatique.

Éduquer les filles sur la vie sexuelle et la reproduction

C’est certainement la solution à laquelle vous ne pensiez pas du tout. Pourtant, elle a bien sa place dans la lutte pour la préservation de la nature. L’éducation des filles comme un moyen de lutte contre le réchauffement climatique est étroitement liée à l’accès au planning familial.

C’est un secret de polichinelle : donner une éducation de qualité aux filles, c’est garantir un meilleur développement socio-économique.

D’après les résultats d’une récente étude, les femmes instruites ont tendance à faire de bons choix, notamment en ce qui concerne leur vie sexuelle et leur santé reproductive. Avec 7,7 milliards d’habitants sur terre en 2019, l’empreinte carbone est déjà immense. Imaginez-vous ce qui se passera dans 10, 50, voire 100 ? Plus il y aura d’habitants sur terre, plus les émissions de CO2 vont augmenter.

Pour éviter d’en arriver là, contrôler la population mondiale est d’une nécessité capitale. Et, quel autre meilleur moyen d’y parvenir que de sensibiliser les femmes et de les aider à faire des choix écoresponsables ?

La liste des solutions présentées dans cet article n’est pas exhaustive. Il existe encore d’autres gestes que vous pouvez adopter pour aider à lutter contre le réchauffement climatique. Le plus important, c’est de commencer par faire quelque chose dès maintenant.

Auteur du message: Etienne

Etienne
Très porté sur l'environnement et sur l'écologie, je souhaite sensibiliser les plus sceptiques à travers mes articles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *