Préserver l’environnement : comment recycler les déchets du jardin ?

La question de la préservation de l’environnement est aujourd’hui une grande priorité. Ainsi, tous les moyens sont bons pour réduire l’impact de l’homme sur la nature. Il faut noter que les jardins notamment produisent également une quantité de déchets conséquente. Les arbres morts, les tontes de pelouse, le bois et les fleurs fanées sont autant d’éléments dont il faut se débarrasser pour l’entretien des jardins.

Plutôt que de se précipiter à la déchetterie ou de procéder au brulage de ces déchets, l’idéal serait d’opter pour du recyclage. C’est la meilleure option de gestion possible. Elle concourt à la préservation de l’environnement. Découvrez comment recycler les déchets de jardin !

Les types de déchets produits par un jardin


L’entretien des jardins est une tâche importante à réaliser en toute saison. Idéalement, elle se fait avec des outils appropriés comme le sécateur, la tronçonneuse télescopique, la coupe branche, etc.  En outre, un taille-haie électrique est également d’une grande utilité pour entretenir un jardin.

Ces opérations laissent généralement de nombreux déchets qu’il est bien avisé de recycler. En jardinage, on distingue deux principales catégories de déchets : les déchets recyclables et les déchets non recyclables

Les déchets recyclables

Encore appelés déchets verts, les déchets recyclables sont des matières organiques pouvant être utilisées pour fertiliser le sol. Il s’agit de déchets comme :

  • les feuilles mortes ;
  • les fleurs fanées ;
  • les tontes de pelouses ;
  • les arbustes taillés ;
  • les branches découpées.

S’ils sont produits en quantité importante dans le jardin, ils ont l’avantage d’être valorisables.

Les déchets non recyclables

Le jardinage peut aussi produire des déchets plastiques qui sont difficiles, voire impossibles à recycler. Ces derniers sont appelés déchets non recyclables. Il s’agit notamment :

  • des godets plastiques cassés ;
  • des bâches de serre ;
  • des voiles de forçage ;
  • des filets anti-insectes.

Plusieurs autres déchets de jardin se trouvent dans cette catégorie. S’ils ne sont pas recyclables, il est tout de même nécessaire d’en faire une bonne gestion.

Les méthodes de recyclage des déchets


Pour fertiliser le sol, tous les déchets verts peuvent se transformer en humus ou en nutriments. Ces derniers sont essentiels à la vie du sol et au développement des plantes. Pour la transformation des déchets, il y a deux principales options.

Le compostage

Réalisé en tas ou par le biais d’un composteur, le compostage a pour but de transformer tous les types de déchets organiques en compost. Pendant le compostage, des microorganismes issus du sol procèdent à la transformation des déchets verts présents dans le composteur.

Pour réussir le compostage, il faut préalablement bêcher le terrain pour permettre aux microorganismes d’accéder aux déchets à dégrader. L’humidité est un facteur indispensable pour la bonne dégradation des matières.

Ainsi, il faudra que le composteur soit installé dans un endroit accessible et à mi-ombre pour garder son humidité. Les déchets tendres à décomposition rapide sont idéaux pour le compostage.

Le paillage

Le paillage est une méthode importante pour l’amélioration et la croissance des plantes. Il nourrit le sol et lui permet de garder sa fraicheur.

La réalisation du paillage est simple. Il suffit de recouvrir le sol de matériaux organiques, de minéraux ou de plastiques. Cette technique est utilisable dans les potagers, dans les vergers et aux pieds des arbres ou arbustes.

Les déchets les plus coriaces comme les branchages, les racines et les feuilles dures mettent assez de temps à se dégrader. Vous pourriez les utiliser comme paillis pour les cultures vivaces qui durent longtemps.

Les déchets verts en grande quantité comme les tontes de pelouses peuvent servir de paillis pour les cultures du potager et les arbres d’ornement du jardin.

Auteur du message: Etienne

Très porté sur l'environnement et sur l'écologie, je souhaite sensibiliser les plus sceptiques à travers mes articles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *