Quels sont les bienfaits écologiques de l’utilisation du liège dans la mode

La mode express dans l’univers du textile continue de connaître du succès, mais elle ne va pas sans un certain nombre d’inconvénients. La courte durabilité des articles produits et leur faible potentiel de recyclage entrainent une pollution sans pareille, sans compter l’exploitation massive et non respectueuse de l’environnement de matériaux pas très écologiques.

Ainsi, environ la moitié des vêtements confectionnés par cette industrie finit à la décharge chaque année. Face à ce fléau, une alternative intéressante se popularise depuis quelques années : le liège. Explorons les avantages que présente ce matériau dans le domaine de la mode, ainsi que son impact sur la nature. Pourquoi l’usage du liège est-il une excellente idée fashion ?

De la qualité à tous points de vue


Rares sont les matériaux textiles qui, comme le liège, présentent autant de caractéristiques appréciables. Résistant aux déchirures et aux rayures grâce à sa structure en forme de nid d’abeille, il contient de la subérine qui le rend pratiquement imperméable et qui le protège de l’usure. Les spécialiste du sac en liège l’affectionnent tout particulièrement, car il est très léger et constitué à 50 % d’air.

Une fois traité, le liège s’avère aussi doux au toucher que le cuir véritable ou le similicuir. C’est une solution durable et élégante qu’utilisent de plus en plus de marques pour leurs pièces vestimentaires et accessoires. Étuis pour téléphones et PC, bijoux bohèmes, parapluies, tongs, et même vestes, tout y passe. Côté santé, les avantages sont également non négligeables, puisque cela permet d’éviter l’usage de matériaux chargés en produits chimiques toxiques pour empêcher leur décomposition dans les placards.

Ainsi, le liège est :

  • Sans agents tannants ni produits chimiques toxiques ;
  • Hydrofuge ;
  • Facile à nettoyer et inodore ;
  • Doux et idéal pour les vêtements ;
  • À texture unique pour chaque pièce.

Mais l’impact du liège va bien au-delà du confort des consommateurs.

Un matériau très écolo


Comme pour quelques autres matériaux naturels employés dans le textile, l’usage du liège contribue directement à préserver la nature.

Un environnement préservé

Le liège utilisé dans l’industrie de la mode provient de l’écorce des chênes-lièges. Cette dernière se renouvelle naturellement, sans mettre en danger les arbres et leur développement. Une fois qu’il a 25 ans, le liège peut être récolté tous les 9 à 12 ans sans risque. Au bout de ce délai, une nouvelle couche d’écorce repousse avec la même épaisseur et la même composition, et le processus accroit la faculté végétale d’absorption de CO2. Jusqu’à 16 récoltes peuvent avoir lieu sur le même arbre au cours de sa vie.

L’exploitation du liège ne nécessite aucun produit chimique ou synthétique et rien de toxique n’est rejeté dans la nature lors de sa décomposition. Aucun polluant atmosphérique ou marin n’est produit lors de son extraction ou de sa transformation. 100 % biodégradable, il constitue assurément une excellente alternative au tissu si vous êtes un acheteur soucieux de l’environnement.

Une biodiversité sauvegardée

L’exploitation du liège dans la mode signifie également qu’aucun animal n’est blessé ou tué pour en récupérer le cuir. Il en va de même pour les travailleurs agricoles chargés de l’extraction dont la santé est préservée. Ils ne sont en effet pas exposés à des substances nocives et le risque d’accident de travail est assez faible.

Auteur du message: Etienne

Très porté sur l'environnement et sur l'écologie, je souhaite sensibiliser les plus sceptiques à travers mes articles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *