Rénovation énergétique : quel système de chauffage privilégier ?

Lors de la rénovation énergétique d’un bâtiment, le choix du chauffage est déterminant pour le confort de ses occupants. Trouver l’équipement le plus performant devient alors essentiel. Alors, quel chauffage choisir pour votre maison ancienne ? Afin de vous aider à y voir plus clair, nous allons passer en revue les solutions les plus intéressantes.

La pompe à chaleur : la solution d’avenir en matière de chauffage domestique

En général, la pompe à chaleur est la solution de chauffage à privilégier lors d’une rénovation énergétique. D’autant plus que son utilisation est encouragée par le pouvoir public. Afin d’inciter les ménages à se tourner vers cette solution de chauffage, le Gouvernement leur propose en effet tout un panel d’aides financières permettant de réduire leur investissement de départ. Vous en saurez plus concernant ces aides sur groupe-partenaire-energie.fr afin de faire des économies sur vos factures.

La pompe à chaleur est un appareil écologique. Elle utilise essentiellement les énergies renouvelables (aérothermie ou géothermie) et ne dépense que très peu d’électricité pour fonctionner. Ce qui vous permettra de réaliser d’importantes économies sur votre facture énergétique. De plus, sa réversibilité permet de chauffer en hiver et de rafraîchir en été. Toutefois, pour un rendement optimal, l’appareil doit être proportionnel à la surface à chauffer. C’est pourquoi les fabricants proposent des unités de différentes puissances, afin de s’adapter à tous les volumes habitables.

Enfin, l’ultime atout de la pompe à chaleur, notamment de type air/eau, est sa durabilité – environ 25 ans – en tenant compte d’un remplacement de pièces tous les 5 à 7 ans. Un investissement sur le long terme vers une énergie renouvelable pour permettre une rentabilité maximale.

rénovation énergétique

Le chauffage au bois : une alternative de choix

Si les conditions climatiques ou la zone dans laquelle vous vous trouvez ne permettent pas l’utilisation d’une pompe à chaleur, le chauffage à bois reste une alternative intéressante. Ce type de chauffage présente en effet de nombreux avantages. Tout d’abord, le bois est un combustible non polluant puisqu’il ne rejette que le CO2 emmagasiné par l’arbre au cours de sa vie. Celui-ci est également apprécié pour son haut rendement, sous toutes ses formes : bûches, granulés, plaquettes. De plus, jusqu’à ce jour, le bois reste le combustible le moins cher du marché.

Les appareils de chauffage fonctionnant au bois sont faciles à installer. De plus, ils peuvent avantageusement être raccordés à un réseau de chauffage central existant. Enfin, le chauffage au bois offre de nombreuses possibilités. Vous pouvez choisir entre différents types d’appareils : chaudière, poêle, insert, etc.

Le chauffage électrique : une option envisageable

Le choix du chauffage électrique peut également être intéressant dans certains cas :

  • une maison qui n’offre pas un volume important à chauffer,
  • une maison complètement isolée,
  • une région où l’hiver est plutôt clément.

Toutefois, vous devez faire un choix judicieux au moment d’acheter, car tous les appareils de chauffage électriques ne se valent pas. À titre d’exemple, les convecteurs sont à proscrire, car ils sont à la fois gourmands en énergie et inefficaces. Privilégiez plutôt les radiateurs électriques à inertie. En plus d’une consommation électrique maîtrisée, ces types d’appareils offrent également une belle homogénéité de la chaleur diffusée. De plus, le radiateur électrique est très facile à installer. Pour ce faire, un simple câble électrique avec fil pilote suffit.

Auteur du message: Etienne

Très porté sur l'environnement et sur l'écologie, je souhaite sensibiliser les plus sceptiques à travers mes articles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *