Trois avantages importants de la saponification à froid pour un savon bio

Le mode de fabrication du savon a connu de nombreux perfectionnements au fil du temps. À l’ère du bio, c’est la saponification à froid qui est privilégiée. Envie de respecter votre environnement tout en prenant soin de votre peau, la saponification à froid répond parfaitement à vos attentes.

Un processus hyper simple

Le principe est très simple. On utilise une matière grasse à laquelle on ajoute de la soude. Une réaction chimique a lieu. C’est le meilleur procédé quand on veut opter pour du sain, du naturel et du bio.

La saponification se déroule principalement en trois étapes. 

  • Etape 1 : on prépare le mélange de base. Les huiles et beurres végétaux sont choisis en fonction des propriétés à apporter au savon.

On peut choisir de l’huile de tournesol bio pour obtenir un savon doux, du beurre de karité bio pour obtenir un savon crémeux et de l’huile de jojoba pour obtenir un savon sébo-régulateur comme ce type de produit avec de l’huile jojoba bio par exemple.

  • Etape 2 : on ajoute la soude diluée dans de l’eau ou un hydrolat à la préparation des huiles ou des beurres à température ambiante.

On obtient un mélange épais qui se transformera en savon après l’ajout d’ingrédients actifs comme les huiles essentielles, couleurs ou argiles. Un savon saponifié à froid ne peut être utilisé que lorsqu’il ne contient plus aucune trace de soude. Dès lors que toute la soude a été dissoute, vous verrez un surplus d’huile à la surface de la pâte.

  • Etape 3 : on mélange la pâte de savon avec des huiles végétales avant de la couler dans un moule approprié.

Une fois la pâte de savon moulée, on la laisse reposer pendant 48 h. C’est la saponification proprement dite. Il faut ensuite démouler, découper le savon puis le laisser sécher.

Une technique respectueuse de l’environnement

La saponification est un procédé de la catégorie de chimie verte. Elle permet de préserver l’environnement. Et c’est l’objectif  de cette entreprise fabriquant du savon bio. En effet, la production d’un savon à froid nécessite très peu d’énergie. Les savons ne sont pas surchauffés et ne demandent pas de rinçage à l’eau salée.

Les savons fabriqués à froid sont créés à partir d’ingrédients d’origine naturelle et de matières premières végétales.

Un procédé naturellement bon pour la peau

Les savons issus de la saponification à froid nettoient la peau et l’hydratent. La saponification à froid a le bénéfice de préserver les bienfaits naturels des huiles végétales et des plantes utilisées dans la fabrication du savon.

Grâce à ce procédé, les savons contiennent une forte concentration en glycérine naturellement produite lors de la saponification à froid. On obtient donc des savons très doux qui hydratent parfaitement la peau.

Avec leurs propriétés naturelles préservées, les huiles apportent les acides gras essentiels pour nourrir, hydrater et apaiser la peau. Elles conviennent à toutes les peaux, même les plus sensibles comme celle des bébés. De plus, elles sont économiques et multi-usages.

Un savon saponifié à froid de 100 g dure aussi longtemps qu’un gel douche de 250 ml. Il lave le corps, le visage, les mains et les cheveux.

Auteur du message: Etienne

Très porté sur l'environnement et sur l'écologie, je souhaite sensibiliser les plus sceptiques à travers mes articles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *